Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans]

avatar
 ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
Fujita Kodo ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1197
▌Inscription : 21/05/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
40/1000  (40/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans] Lun 9 Juil 2012 - 12:45




La promenade.





Mon esprit entendait les cris de la lune… Mon cœur entendait les sifflotements de la nature… Mon corps entendait les chants du soleil… Mes yeux entendaient la beauté de la vie et c’est donc main dans la main qu’on sortait de mon bureau moi et mon âme sœur en direction du quartier résidentiel des kiyomizu. Et c’est avec un sourire d’enfant que mon cœur me taquinais me fredonnant par moment des « tu la tiens mec ! », « tu gère hokage SAWMAAAAH hahahahaaaaaaah » ou encore « je sais ce qui te passe par la tête héhéh » qui ne manquaient pas de me titiller ou de me faire frissonner. L’idée de me promener avec elle me faisait sauter à en crever un aigle !!! J’avais beau avoir la froideur d’un ours polaire je ne pouvais m’empêcher de faire une marche qui tendait vers la danse des pingouins… J’étais fou d’elle et la folie ne m’avait jamais paru aussi appétissante qu’en cette journée bénite… Je pouvais bien me permettre la folie puisque je me permettais le génie… Ne dit on pas que le génie est une étincelle de folie.

Elle était faiblarde c’est donc la raison pour laquelle on se dirigea avant toute chose vers sa maison et a mi chemin je la sentais faiblarde c’est alors que d’un souple mouvement je la pris et la souleva comme un mari soulève la mariée pour la faire rentré leur maison… C’était aussi galant que profiteur car il fallait bien l’avouer, son magnifique cul rebondit ne me laissait pas indifférent… hahahah… EH OUI, on a toute nos faiblesses et moi c’est la magnificence de cette femme qui me fait chavirer. Dans un « Toc Toc » symbolique mon cœur interrogea mon cerveau sur la cause de ces vibrations incessantes et c’est alors que ce dernier lui fit avec un calme olympien « Tu demande à la raison la sagesse des sentiments ? Tu te moque de ma lumière oh savant insolent !» et c’est alors saisissant que le cerveau n’étais pas si con que le cœur daigna clôturer avec un « En fin de compte l’inception est difficile devant un manipulateur habile n’est ce pas ? hahah ». La discussion de mes composantes était certes intéressante mais s’y attarder plus tendrai plus dans l’insolente gratuité.

Arrivé devant cette maison convoitée on rentra avec simplicité et en la déposant dans son lit je lui offrait par la même occasion un baiser tendre et naturel avant de lui fredonner :

« Repose toi bien mon cœur, on partira quand tu seras rétablie. N’ais pas peur je veille sur toi ».

L’amour m’allait bien et il rajeunissait mon cœur qui avait pris bien trop d’âge par la faute de la sagesse démesurée de mon cerveau.





avatar
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 26
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans] Mar 10 Juil 2012 - 2:54

.


Dernière édition par Juka Kiyomizu le Mar 8 Déc 2015 - 21:09, édité 1 fois
avatar
 ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
Fujita Kodo ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1197
▌Inscription : 21/05/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
40/1000  (40/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans] Ven 13 Juil 2012 - 1:30




Enfin ! La transmission de l'amour.






Musique du RP - https://www.youtube.com/watch?v=cT-HeYARWJw&feature=related

Adorable…Sublime…Magnifique…Rare…Inestimable… Tout les adjectifs paraissaient bien pales et vides de sens quand il était temps de les appliquer à ma déesse… sa royale existence dépassait de loin tout ces adjectifs que la langue s’était accoutumé à adressé a la gente féminine. Avec ces mains fines et raffinés elle me retenait avec une singulière douceur et d’un geste m’offrait à la fois candeur et paradis… Un baiser d’une couleur qu’elle venait d’inventé… Une olfaction d’une beauté qu’elle venait d’insufflé… Un amour d’une authenticité indéniable et fruitée. Elle me disait de rester ? Non ! Elle…Elle… ELLE me suppliait de rester ? Mais par quelle folie démoniaque pourrai-je la laisser alors qu’elle est ma seule et unique raison de vivre ?!! Elle me tira alors pour m’assoir près d’elle et la finesse de ces mouvements m’imposait de me laisser faire avec courtoisie… La magie ne faisait que commencer c’est alors qu’une avalanche dorée s’abattit sur mon cœur… Un rêve velouté… Une réalité irréelle… Une existence partagée… Un amour sensuel… De respirations saccadées… Un désir dépravé… Des sourires enfantins… Deux cœurs ne faisaient désormais plus qu’un et sous les baisers qu’on se partageait je voyais l’avenir tout tracé… LE BONHEUR !

Après une lumineuse série de baisers enjôleurs ma dulcinée vint s’assoir à coté de moi avec une mine contrariée et préoccupé qui ne me plaisait guère mais si ma langue voulait aller chercher la vérité la sienne ne tarda point à la dévoilé m’annonçant qu’elle pouvait comprendre mes… mes doutes ? Mais quel ignominie était ce là ?!!! Jamais !!! OH GRAND JAMAIS !!! Je ne pourrai jamais douter d’elle… C’est la raison pour laquelle elle détient mon âme, ma raison et mon cœur. Mais que ce soit mon cœur, ma respiration, ma voix ou mon esprit… Tout ce qui me constituait se contraint à un silence admiratif, amoureux et généreusement éprit quand mon amoureuse commença à dévoiler ces charmes aguicheurs et immersifs… Oh bon dieu oui ils l’étaient drôlement !!! Mes yeux étaient en plein voyage dans la splendeur de sa peau, dans la profondeur de ces yeux, dans le prolongement de ces cheveux, dans la royauté de sa sculpture… En fait, ils étaient en choc devant la perfection de mon trésor adoré… Mon cœur voulait sortir de mon torse et à ne rien vous cacher… Ce n’était pas le seul qui voulait prendre l’air.

« Pardon ... Pour ce qui s’est passé avec lui, mais ce ne fut et ce ne sera jamais ce que tu as pu penser. Et ce sceau est la preuve que tu ne dois pas douter pour quoi que ce soit me concernant. Ne l’oublie pas ... Mais je désire que ce soit toi qui m’apprennes ce que je ressens, car je ne veux pas te faire mal. Je ne suis qu'enfant dans ce monde que je m'évertuais à bannir. » Disait elle alors avec sa voix d’ange aromatisée de perfection.

Prenant un air sérieux alors je lui tins les épaules avant de fermer les yeux un instant pour me concentrer très fort et penser très fort à elle… Très fort… Immensément fort… Plus de maison… Plus de quartier… Plus de village… Plus de forets… Plus de pays… Plus de conflits…. Plus de monde… Plus de galaxie… JUKA KIYOMIZU ! Il n’y avait dans mon esprit aucune existence à part cette femme et une aura doucereuse, aimante, attendrie, amoureuse, douce, protectrice, vaillante, courageuse, inspirée et loyale sorti de mon corps pour l’envahir complètement… Je lui avais envoyé toute mon aura… Tous mes sentiments… Tout l’amour que j’avais pour elle… Toute l’importance qu’elle avait à mes yeux… Toute l’insignifiance de ce qui s’est passé avec Satoshi et surtout L’IMMENSITE DE L’ERREUR QUI EST DE CROIRE QUE JE PUISSE LUI EN VOULOIR ! Ouvrant mes yeux j’avais le regard d’un enfant épris d’amour et inconscient du monde qui l’accueille et c’est avec la plus véhémente des passions que je lui adressais mon plus passionné baiser… Un baiser si intense qu’il pourrait bruler le soleil… Un baiser si intense qu’il pourrait faire fondre la planète… Un baiser si intense qu’il pourrait effacer la mémoire… Un baiser si intense … SI INTENSE… SI VRAI…. SI FORT… UN BAISER SI AIMANT… QU’IL POURRAIT…. LUI TRANSMETTRE MON AMOUR !!

Ma bouche dans la sienne… Mes lèvres obnubilées par une réalité qu’elle n’arrivaient pas à saisir… Ma langue choquait par un délice délirant… Mes joues rosées par l’immensité de l’action… Mes pupilles dilatées par le désir montant… Mon corps enflammé par cet événement titanesque… Mon esprit mystifié par cette succession romanesque… Tout en moi bouillonnait… Tout en moi raisonnait… Tout en moi… TOUT !!! TOUT MON ÊTRE AIMAIT JUKA KIYOMIZU !!! C’est alors à l’instant cauchemardesque où ce baiser prit fin que je pu sentir l’humidité et la tiède subsistance de quelques gouttes salés… Des larmes ?! L’intensité de l’acte et le soulagement de cette transmission providentielle avaient libérés des larmes de joie qui parcouraient mon minois encore subjugué et ahuri devant la beauté unique de l’entité qui se trouvait devant moi… Humaine ? NON ! Ange ? NON ! Déesse ? ENCORE NON ! Je ne pouvais lui trouver d’adjectif de ce genre puisqu’elle avait dépassé les limites de la langue mais il y’en avait bien un… OH OUI… Il existait bien un adjectif pouvant la décrire… JUKA KIYOMIZU ETAIT MA FEMME !!

Alors qu’elle avait saisi mon amour entre les frontières de son esprit, son cœur comprenait enfin combien le rythme de notre amour était élevé et à quel point notre respiration synchronisé intriguait le cours du destin. Avec un sourire et un regard imbibé d’espoir j’ensorcelais sa vision d’une lueur magique la rapprochant de mes désirs… La rapprochant de son sort. Les habits qu’elle voulait remettre se retrouvaient par terre et les yeux qu’elle m’offrait alternaient surprise, excitation et émerveillement. C’est donc en me penchant vers son cou dénudé que je lui soufflais avec un air passionné et érotique :

« Je t’aime JUKA KODO »





avatar
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 26
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans] Sam 14 Juil 2012 - 13:29

.


Dernière édition par Juka Kiyomizu le Mar 8 Déc 2015 - 21:10, édité 1 fois
avatar
 ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
Fujita Kodo ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1197
▌Inscription : 21/05/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
40/1000  (40/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans] Lun 16 Juil 2012 - 2:24




La flamme sensuelle de l'amour.





Un son de tendresse caressait mes yeux et un fond d’allégresse possédait les lieux… Le paradis souriait et faisait sonner ces cloches car le miracle de la beauté était entrain de frapper avec une lumière blanche aveuglante… Après un éblouissement amoureux vint l’arrondissement des angles… L’assouplissement de la vision et le règne de la féminité… Devant mon visage abasourdi et conquit se dressait fièrement la poitrine imposante de ma femme avec une assurance, une beauté et une allure aussi conquérante qu’incroyable. Le dessin était parfait… la rondeur était magique… La tentation était sadique ! Son regard était de plus en plus empli d’un désir fort et tentant alors que son corps bougeait avec une justesse que les anges lui enviaient !!! La chaleur devenait indescriptible et ce feu là était d’une indiscutable perfection… Elle était tentante, douce, élégante, sucrée, taquine et si bien inspirée. Je vivais sous un seul jour… JE VIVAIS SOUS LA PULSION DU DESIR !

Elle s’était frottée au feu du dragon et brulait de mille feux avec un brillant et un éclat magnifique… Elle se trémoussait avec une singulière féminité et ces jolis seins d’un calme olympien me fixaient… Ils me regardaient avec un certain étonnement intriguant… Ils se demandaient jusqu'à quand ma bouche tiendrait le coup… Ils se demandaient jusqu’à quand mon cœur tiendrait le coup… Ils se demandaient jusqu’à quand mes mai… Aaaaah Zut TROP TAAARD ! Mes mains ne voulaient plus attendre mon esprit et avaient déjà pris d’assaut ce fruit qui m’avait été trop longtemps caché et avec une vivacité virile, ferme et masculine je pris les choses en… MAINS !!! Eh oui, la douceur incroyable de ces atouts me rendait fou et avec un plaisir inconcevable je manipulais ces rondeurs avec un savoir faire que je venais de me découvrir. Mes mouvements étaient motivés par les trémoussements continus et excitants de son corps de déesse… Et ce ne fut l’affaire que de quelques secondes pour que ma bouche réponde vigoureusement aux questions que lui rétorquaient les tétons de ma dulcinée pointés avec assurance. Ma bouche englouti ces tétons magnifiques et avec des coups de langue ravageurs et chauds comme la braise j’envoyai des frissons d’une rare force au bas ventre de ma si désirable partenaire. J’étais sur de moi, s’en était fini de l’hésitation… C’était la femme de ma vie… EN AVAAAAANT !!!

Mes baisers parsemaient son corps de magie et se ne cessaient de l’harceler… Je l’inondais de désir… Je l’affrontais avec amour… Je l’aspergeai de ma bouche laissant les traces indélébiles, volcaniques et tyrannique… J’allais imposer ma tyrannie sur son corps aussi appétissant qu’obéissant. Mangeant avec gourmandise ses seins et ces tétons chamailleurs… Inspirant son cou d’un souffle imbibé de tentation irrésistible… Pourchassant ses lèvres pour leur faire quitter l’atmosphère… Léchant son bas ventre pour lui faire rejoindre les cieux… caressant sa peau lisse et si sensuellement dénudée pour lui faire prier les dieux… Elle priait pour recevoir ma grâce ! Elle priait pour continuer dans cette douceur fugace !! Et dans ma miséricorde infinie j’alternais des souffles enflammés, des caresses endiablés et des mouvements saccadés pour exaucer ces vœux enflammés de ma campagne… « SUCCOMBE AU DESIR DE LA CHAIR ! » Ses fesses me criaient cela avec une insistance terrifiante… Elles étaient d’une fermeté incroyable et c’est dans un enchainement improbable que j’empoignai avec force et désir à la fois ses bouts de lumière et son cul fantasque et excitant. Ces gémissements m’affolaient… Ces gémissements me retournaient… Elle avait une voix douce, coquine et endiablée… Cette femme détenait les clés de mon cœur mais aussi de mon corps… WOW !

Ces souffles… Ces gémissements… Ces petits sons aguicheurs… Ces trémoussements… Ces mouvements… Ces sensations… Ma virilité se dressait avec insistance me confirmant sa volonté de sortir et la chaleur de mon corps m’insistait à me dévêtir avec virulence. FIOUH !!! Elle bougeait son bassin avec une adresse singulière et nos baisers attisaient encore plus mon excitation… C’est alors qu’elle apposa avec insistance ces fesses sur mon engin avant d’arrêter l’olfaction qui liaient nos lèvres et de me fixer avec un regard endiablé. Elle enchainait alors en me mordillant sensuellement le lob. Le problème, le mystère et l’incroyable vérité qui s’en suit fut que sa bouche partie, des frissons venaient lui succéder et mon intimité motivés par cette proximité tant espéré atteignit des proportions optimales… La relevant légèrement de sa position cette situation provoqua un léger rire complice et un craquement des lèvres de son coté… Elle le voulait hein ? C’est alors d’un baiser conquérant je la pris sous mon aile avant de la soulever avec légèreté et de l’étendre sur le lit… Je m’allongeai alors collé à elle apposant des caresses amoureuses et ininterrompus sur tout ce corps diaboliquement parfait avant d’apposer une petite caresse tenteresse sur son intimité et d’éloigner ma main avec légèreté et invitation. J’étais allongé la scrutant avec insistance et admiration alors que la chaleur et le feu allumant cette instant venait tout juste de se dévoilé.





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans]


Une journée magnifique. [PV Juka] [+18 ans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une magnifique journée dans la prairie [LIBRE]
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» C’est magnifique, n’est-ce pas? Ô douces colombes du printemps [Ghost]
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Feu ~ Hi no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Habitations :: Quartier Kiyomizu-