Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

Partagez

Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs]

Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeDim 24 Juin 2012 - 15:08

Il était à peine six heures du matin, quand Sakaime se leva de son lit, il était tranquille dans son lit en train de réfléchir sur les derniers évènements passés. Il n'était plus affecté à l'équipe neuf avec Kushino, Hayato et son sensei Shin. A présent il devait faire cavalier seul ou devait s'associer avec des shinobis de kumo autre que de ce qu'il connaissait. Ceci présenté deux avantages d'une part il allait vraiment rentrer dans la vie active du village, rencontrant de nouvelles têtes. D'une autres part travailler avec d'autres personnes arrive à point nommé, bien qu'il appréciait ses anciens camarades il avait vraiment envie de changer d'air. Toujours couché sur son lit il regarda à travers la fenêtre le village qu'il avait juré de protéger au péril de sa vie, le ciel orageux annoncé une pluie sans tarder, ce n'était pas un temps à mettre un chat dehors malgré cela lui devait se mouiller. Il allait être affecté ce matin à sa première mission, il avait encore du temps avant le rendez-vous par conséquent il ne se pressa pas. Bien qu'il n'avait aucune idée du genre d'aventure qu'il allait vivre il savait bien que pour son niveau il ne fallait pas espérer grand-chose, même si chose étrange il allait être accompagné d'un junnin qui sera surement la pour évaluer ses capacités, car qui sait peut-il encore se faire remarquer pour passer l'examen chunnin qui va bientôt avoir lui au pays du vent ? Tout ceci lui trottait dans la tête, mais bon il ne fallait pas être rêveurs, son panel de technique était encore largement insuffisant et surtout il fallait l'avouer, il n'était pas encore qu'un inconnu dans ce village.

Il était bientôt l'heure d'y aller il décida de se lever et de se préparer, il avait déjà préparé tout son matériel la veille en cas de combat, les kunaïs, notes explosives tout étaient prêts. Après avoir déjeuné et s'être habillé, il prit" ses affaires et sortit. Ironie du destin dès qu'il posa le pied dehors, une pluie diluvienne fit son apparition en plus du temps très lourd il allait être trempé espérons pour lui que sa mission se fasse à l'intérieur. Il sautait de maison en maison en direction de la tour du raikage, c'était une perte de temps que de chercher à se couvrir sous ce temps. Alors qu'il allait rentrer dans la tour du raikage un éclair jaillit et s'écrasa sur la montagne à côté du village un peu plus et c'était kumo qui le prenait. Mais cet éclair fit une sensation d'autant plus étrange à Sakaime, il ressentit une présence qui devait lui être caché jusqu'à là. Et ce n'était pas un simple gennin cette fois qui le suivait comme à l'époque où Hayato et ses comparses l'avait suivi pour le tabasser et au final avait prix chers... Il sentit une boule au ventre et son sang se glaça. Non ce n'était pas un sous-fifre comme lui, c'était un monstre cette personne dégageait un chakra très puissant, il avait l'impression que sa vie pendait sur un fil. Il sortit un kunaï planquait dans sa manche grâce à un système qu'il avait créé et attendit se concentrant sur ce chakra pour essayer de savoir d'où provenait se pouvoir surhumain. Un autre éclair s'abattit sur cette montagne et le chakra qui était si intense disparut net d'un coup. Un soulagement pour notre héros qui avait cru qu'il allait se battre contre un shinobi de très haut niveau, enfin il aurait pu venir Sakaime aurait vendu chèrement sa peau !

Après ce moment de suspens, il rentra dans la tour du raikage, c'était la première fois qu'il avait l'occasion de voir ce monument qui était assez impressionnant au premier abord. On avait même l'impression que c'était fait exprès dans le but de surprendre les kages venus négocier pour montrer la puissance du pays de la foudre. Il monta les marches à cette heure s'il ne devait pas avoir grand monde encore tout le monde devait dormir chez eux tranquilles pendant qu'il allait recevoir son ordre de mission de ceux qui étaient de gardes et allaient à leur tour se reposer bientôt. Après avoir monté quelques étages il entra enfin dans le bureau du chef, il était spacieux il remarqua un tableau qu'il avait vu au pays de la fleur, sans doute c'était un cadeau de leur part. En face de lui le raikage assit avec devant ce dernier des piles de papiers, le pauvre qu'est-ce que ça doit être ennuyant de lire des rapports pendant toutes la journée sans pouvoir partir faire des missions s'aérer... Il resta figé attendant son assignation de mission et le junnin qui était censé la faire avec lui. Le kage leva la tête et prit la parole :

« Sakaime, voici ton ordre de mission. L'hôpital s'occupe d'une personne qui souffre d'une maladie de la peau assez rare. Heureusement elle reste soignable pour cela tu devras aller aux montagnes sacrées de notre village à deux jours à pied d'ici. Une fois là-bas tu devras récupérer les diverses plantes décrite dans le bloc note qu'y est ici et revenir. Cependant, attention il y a beaucoup de brigant sur les routes dont certains capable de maitriser des techniques ninjas. Et dans ces montagnes il y a des plantes caméléon dont ne te trompe pas et certaines sont protégées par des animaux. C'est pour cela que tu seras accompagné par un junnin du nom de Kaleïs Maraboshi, vas l'étendre aux portes du village. C'est une mission de rang C »

« Oui, raikage-sama »

Sur ces mots il sortit de la pièce et alla en direction de la sortie du village, il évita de lire le bloc note que lui avait donné le raikage à cause de la pluie qui était toujours aussi forte. Il arriva en cinq minutes il salua les gardes puis attendit sous un porche en lisant le livre regardant attentivement les plantes qu’il devait chercher. Pendant qu’il lisait un éclair frappa de nouveau la montagne et le chakra qu’il avait senti avant de prendre sa mission il regarda attentif d’où venait la source de cette puissance absolue. Il sentit qu’elle approchait petit à petit elle venait de l’intérieur du village il regarda au loin une personne était en train d’arriver.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeLun 25 Juin 2012 - 17:42





.:I Une petite mission en duo. I:.



"Vous entendrez toute l'année
Sur votre tête condamnée
Les cris lamentables des loups

Et des sorcières faméliques,
Les ébats des vieillards lubriques
Et les complots des noirs filous."


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] 430919mSanstitre

Je sentais plutôt mal cette journée. Je m’étais tout d’abord réveillée très tôt, suffisamment pour ne pas me sentir entièrement reposée et pas assez pour pouvoir me rendormir. J’avais donc du me lever de mauvaise humeur, certaine que quelque chose de très ennuyeux aller me tomber dessus…
Ouvrant les rideaux, un soleil assez palot inonda faiblement la pièce, accentuant mon mécontentement lorsque je vis en plus les lourds nuages de Kumo gronder au-dessus de ma tête. Avec un temps pareil, autant dire qu’il était inutile de penser à une bonne balade dans les montagnes… Il allait falloir que je trouve autre chose.
Me préparant tranquillement, je pris un rapide petit-déjeuner avant de sortir. Mettant un pas dehors, une goutte d’eau tiède s’écrasa sur mon front et j’attendis avec appréhension l’énorme coup de tonerre qui précédait en général le déluge. Voyant que rien ne venait, je poussai un léger soupir et me dirigeai vers les quartiers commerçants qui ouvraient les uns après les autres. Adressant quelques signes de main à des marchands qui me connaissaient, en particulier celui qui vendait d’excellentes galettes nappées de miel, j’hésitai une fraction de seconde avant de me diriger vers celui-ci. Affichant un grand sourire, il commença à étaler sa pâte sur sa plaque chauffée au feu avant même que je ne demande quoique ce soit.
Dix minutes plus tard je dégustais ma pâtisserie, me léchant inélégamment les doigts plein de sucre avec un sourire de contentement. Sourire très vite effacé lorsque qu’une claque mouillée me tomba dessus.

« Ho non, j’avais encore espoir qu’il ne pleuve pas…
Raté, encore une fois. Si t’avais espéré le contraire peut-être qu’il ferait encore beau…
Mais n’importe quoi c’est toi qui…
Commencez pas en plus à vous disputer ! »

Le silence revenant dans ma tête, je me remis en marche, trempée jusqu’aux os, les citoyens courant autour de moi pour se mettre à l’abri tandis que les enfants, hilares, pataugeaient dans les flaques en riant. L’insouciance de la jeunesse. Ca me paraissait si lointain et pourtant si proche. Et pourtant… On pouvait presque dire que tout cela remontait à vingt ans. Ma pauvre, tu commençais à te faire vieille… et dire que tu avais même un…

Comment va-t-il aujourd’hui… Murmurais-je en levant les yeux au ciel.

Il allait falloir que je m’occupe sérieusement de son cas. Maintenant que les choses s’étaient calmées pour moi, j’avais quelques responsabilités à prendre. Encore que, j’avais toujours vécu libre…
Reportant mon attention aux endroits où je mettais les pieds, les quartiers commerçants disparaissaient peu à peu derrière moi pour laisser apparaitre ceux plus modernes et plus sombres des bâtiments administratifs. La haute tour du Raikage s’élevait en plein milieu et on pouvait déjà y voir à la décoration aux alentours que le nouveau raikage n’avait pas mis beaucoup de temps à imposer son style. Je n’avais croisé qu’une seule fois Kakuzo Hidemi mais je savais qu’il était particulièrement délicat et passionné. Que comptait-il changer maintenant ? L’enseignement des jeunes genins, certainement. Tant qu’il ne les rendait pas moins martials, je me moquais un peu des nouvelles réformes. Mais si on pouvait éviter les détails inutiles ou de trop rentrer dans l’exubérance…
Je stoppai net en apercevant les dorures et autres marbrerie qui ornaient le bâtiment. Bon, finalement, il allait falloir faire avec…

Que c’est beau, désormais…
Tant que ça ne touche pas à nos impôts… !

Je laissai passer le vieux couple de retraités avant d’entrer dans le palais du raikage. Les membres de l’administration me saluèrent poliment tandis que je me dirigeais vers le comptoir de missions. Le même jeune homme que je voyais à chaque fois m’accueillit avec un sourire.

Bonjour, Kalinko-san ! Vous cherchez une mission ?

En fait je venais jeter un coup d’œil pour voir les changements, mais si des genins sont en détresse de sensei… Il faut se faire bien voir, après tout.

« surtout quand on a un test d’ANBU à passer…
Haha, lèche-vitrine !
On dit lèche-botte, Vil…
Désolée, ce genre de mots a du mal à sortir de MA bouche. »

Retenant un sourire amusé tandis qu’il se tournait pour chercher dans les dossiers, je vis que les prises de missions de bas niveau étaient particulièrement demandées ce qui prouvait que le village abritait essentiellement des ninjas de niveau inférieur. Il allait falloir faire augmenter tout ça ! Pour une espionne de l’akatsuki c’était assez étrange que je m’en soucie, mais à vrai dire, je n’avais pas demandé Kumo pour n’importe quelle raison. C’était ma patrie avant tout et je l’aimais autant que les citoyens qui ne vivaient que pour elle. Pour une fois que je m’investissais dans quelque chose… Et puis bientôt, bientôt lui aussi il pourra partir en mission avec moi.

Nous avons un jeune genin, Sakaime Kaimetsu qui souhaite avoir un maitre de mission. De rang C, ça ira ?

Oui, je pense que ça ira, répondis-je amusée. Ca ne devrait pas être trop mortel.

Voyant son air gêné, je lui adressai un léger signe de la main et retournai sous la pluie battante. Vu les nuages dans le ciel, elle n’était pas prête de s’arrêter tout de suite…
Retenant un soupir exaspéré, j’hâtai le pas pour retourner chez moi afin d’y récupérer des affaires essentielles. Ca se limitait en gros à une petite trousse de soin, plus utile pour mes élèves que pour moi, ainsi que mon arme fétiche que j’accrochai en bas de mon dos.
Fin prête, je sortis, fermai la porte en me demandant quand est-ce que j’y retournerai puis me dirigeai vers l’entrée du village accompagnée par le bruit de la pluie. Tout était fermé désormais, même les commerces avaient rangé leurs étales, ne laissant que leur boutique intérieure en accès libre.
J’aperçus au loin le post de vigie des deux ninjas chargés de surveiller les passages ainsi qu’une petite silhouette qui s’agrandissait au fur et à mesure que je m’approchais. C’était un garçon, et il était seul. Que dis-je, c’était un jeune homme mais à mes yeux de future trentenaire, je voyais en lui quelqu’un qui venait tout juste de sortir de l’adolescence. Un futur ninja d’élite de Kumo, il était à surveiller autant qu’à entretenir…

« Un bon à rien, un petit branl…
Vil.
Un jeune gamin qui va encore rendre une mission soporifique… »

Je voyais son regard suspicieux qui se détendit enfin lorsqu’il vit mon visage, preuve que je n’avais pas dissimulé mon aura et qu’il s’était posé des questions à mon sujet. Esquissant un sourire lorsque je ne fus plus qu’à quelques pas, j’inclinai légèrement la tête.

Enchantée de te rencontrer, Saikaime. Je suis Kaleïs Kalinko et je serai ton sensei pour cette mission.



Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 14:53

La personne marchait dans sa direction, elle devait être minimum de rang supérieur. Bon il fallait avouer que Sakaime n'était pas un ninja de type sensoriel, bien qu'il avait développé une technique qui n'avait rien à leur envier enfin à son niveau de gennin. Cette technique n'était pas encore d'un niveau exceptionnel, surtout qu'un adepte du raiton pouvait facilement le stopper. Ce ninjutsu consiste à émettre grâce à l'affinité de la foudre des ondes magnétiques de hautes fréquences dites hertziennes, permettant de capter les sources de vie environnante, hors un shinobi possédant cette affinité peut aisément le brouiller. La pluie battait de plus en plus fort si bien qu'on avait du mal à discerner les formes, c'était une personne de taille moyenne une femme. Les gardes lui prévint que c'était la personne qui allait l'accompagner intrigué il la regarda et... Euh... Attendez une minute c'est quoi ce quelle à derrière ? C'est quoi cette arme ? Bien qu'essayant de ne pas montrer sa surprise, Sakaime se demandait comment pouvait-on se battre avec une arme comme celle-là. Pour lui ça aurait était impossible de faire rien que deux mouvements correct, mais si son elle possédait ce genre d'arme l'emmenant en mission c'est qu'elle devait savoir s'en servir.

Elle n’était plus à quelque mètre et il put enfin découvrir son visage, elle devait avoir la trentaine, peut-être. Sakaime espérait qu’elle ne fera pas capoter la mission. Les ninjas de niveau supérieur ont tendance lorsqu’ils font des missions dites de rang inférieur à eux à se penser supérieur et à faire n’importe quoi… Elle était à présent à portée de parole et inclina légèrement la tête, puis se présenta :

Enchantée de te rencontrer, Saikaime. Je suis Kaleïs Kalinko et je serai ton sensei pour cette mission.

Polie, comme si c'était de la procédure une façade pour bien se montrer. Est-il possible qu'elle essaye de bien se faire voir pour pouvoir qui sait monter en grade ? Elle sera son « sensei » pour la mission, pour lui il n'existe qu'un seul vrai maitre celui qui le prit en charge à ses des en tant que gennin Shin... Il allait devoir la suivre durant la mission n'ayant aucune initiative, espérons seulement qu'elle n'en fasse pas trop sans laisser l'ombre d'une action pour notre héros. Il fallait bien lui répondre, il affiche pour la figure un sourire en coin puis inclina à son tour

« Bonjour, comme vous devez déjà le savoir que je m'appelle Sakaime Kaimetsu et vous allez devoir me chaperonner pendant cette mission »

Un brin provocateur comme toujours, il n'était pas le genre de laquait qui suivait les ordres comme un puceron. Il ne le supporterait pas, ce n'était pas une marque d'irrespect bien que certain pouvait en avoir l'impression, c'était juste... Disons une preuve qu'il n'est pas un sale garnement, une personne faible qui ne sort pas du commun comme on pourrait en avoir l'impression au premier regard. Il se demandait ce qu'elle allait répondre, mais il fallait aussi commencer cette mission, car le temps c'est de l'argent et l'argent justement il n'en a plus beaucoup... Cette femme devait tout de même être très forte et il ne tiendra pas cinq minutes face à elle, même s'il avait vraiment envie d'essayer. Il faisait partie de ces fous qui même si la partie adversaire et d'un tout autre niveau foncerai tête baissé en se disant ça passe ou ça casse. Bon il faut s'avouer une chose là ça devrait casser, il ne fallait pas être imprudent ça c'est sûr, mais le but était de faire comprendre qu'il n’était pas qu’un vulgaire sous-fifre. La regardant de nouveau, avec le même sourire il lui fit connaitre son envie de commencer au plus tôt la leçon :

« Pouvions nous commencer c’est qu’avec cette pluie, je n’ai pas trop envie de m’attarder »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeLun 2 Juil 2012 - 18:40





.:I Un petit test sous la pluie I:.



"Immédiatement sa raison s'en alla.
L'éclat de ce soleil d'un crêpe se voila ;
Tout le chaos roula dans cette intelligence,
Temple autrefois vivant, plein d'ordre et d'opulence,
Sous les plafonds duquel tant de pompe avait lui.
Le silence et la nuit s'installèrent en lui,
Comme dans un caveau dont la clef est perdue."


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] 430919mSanstitre

Le jeune genin qui me faisait face me détailla avec précision, non pas de ce regard lubrique que certains hommes de basse classe me réservent, mais d’un regard méfiant qui démontrait là un caractère solitaire et indépendant. Il n’était sans doute pas très content d’être obligé d’être accompagné par un ninja d’un niveau supérieur pour cette mission… Mais hélas, on était tous passés par là et il allait devoir apprendre le respect et l’obéissance comme tout le monde. Encore que, j’étais plutôt mal placée pour parler de docilité ou de loyauté… Mais j’avais un parcours différent qui, j’espère, ne ressemblera pas au sien. Il fallait tout de même des shinobis intègres, dans ce monde…
Je le vis marquer un temps de pause et il s’inclina après quelques secondes. Décidemment, il n’aimait pas du tout être obligé de devoir suivre des ordres… Une partie de moi me pousser à m’amuser avec ce côté-là mais une autre, peut-être plus mature, m’indiquait que ce n’était pas la bonne façon de lui enseigner quoique ce soit. Une chose était sur, il manquait cruellement de patience…

« A son âge on était impatientes, nous aussi.
A son âge on devenait femmes malgré nous…
Ha oui, j’avais oublié ce côté-là…
Tu ne devrais pas, bientôt nous allons le récupérer, après tout… »

Esquissant un sourire, je le vis s’agiter et il reprit alors la parole pour me proposer de partir afin d’éviter cette pluie. Levant le nez, je fixai les nuages qui s’étendaient jusqu’au bout de l’horizon. Que l’on parte maintenant ou dans trois heures, le résultat sera le même, nous serons trempés quoique l’on fasse. Mais son impatience l’empêchait encore une fois d’observer les divers éléments qui l’entouraient. Il en tirait donc des conclusions hâtives et sa hâte ne ferait que grandir.
Réajustant mon arme (qui a la forme d’un simple katana, sakaime è_é ) dans mon dos, j’adressai un signe amical aux ninjas en faction à la porte qui me le rendirent en me souhaitant bonne chance. J’allais en avoir besoin, non pas pour la difficulté de la mission qui ne me mettrait certainement pas en danger de mort, mais surtout pour devoir apprendre à connaître ce jeune homme qui n’avait qu’une envie, se débrouiller tout seul sans mon aide. Et aussi que je disparaisse en route, dit en passant.

Tu es drôlement pressé, nous avons tout le temps pour cette mission. Répliquais-je calmement bien que l’amusement faisait briller mes yeux. Ta récompense restera la même et tu prendras moins de risques inutiles…

Ce n’était pas le genre de mots qu’il souhaitait entendre comme première consigne mais j’avais le mérite d’être claire. S’il pensait que j’allais le laisser foncer dans le tas, il se trompait lourdement. Plusieurs de mes missions avaient manqué de tourner au drame à cause de ninjas mal formés qui s’étaient crus pousser des ailes… Alors certes, dans une mission de rang C on ne risquait pas grand-chose mais c’était un principe à appliquer partout…
Décidant que le faire attendre plus longtemps serait de la provocation bête et méchante, je lui adressai un nouveau sourire et nous nous mîmes en route. Silencieusement.
La pluie tombait durement sur nos pauvres têtes et il était désormais inutile de se protéger de n’importe quelle façon. Je laissais donc l’eau ruisseler sur les cheveux et mes vêtements se plaquer contre mon corps comme des sangsues. Peu à peu, le village s’éloignait de nous tandis que les hautes montagnes s’élevaient devant nos pas.
Me tournant vers Sakaime qui ne pipait pas un mot, il marchait à mes côtés sans l’ombre d’un sourire et je me demandais s’il n’était pas un peu misogyne. Enfin, j’étais si prompte à faire des préjugés…

Dis-moi, Sakaime, comptes-tu passer l’examen chuunin ? Lui demandais-je alors. J’ai cru comprendre que tu étais arrivé il y a peu, peut-être as-tu l’intention de t’entrainer et de tenter ta chance l’année qui suit ? Ne vois aucune insulte à ma question.

« S’il était intelligent, il irait se cacher dans un trou et n’en sortirait plus.
Rassure moi, tu n’as pas eu d’enfants dans tes vies antérieures, tu as du les traumatiser…
Ils sont devenus de très grands gaillards, je te rassure… De vrais guerriers !
Hein ?! »

Momentanément troublée par ce que venait de sous-entendre l’une de mes entités interne, je perdis le fil de la conversation que je venais d’amorcer mais repris rapidement contenance, suffisamment pour qu’aucun écart ne paraisse. J’avais beaucoup trop l’habitude d’agir seule… J’en oubliais parfois que j’avais de la compagnie.
Reportant mon attention sur Sakaime qui s’apprêtait à répondre, j’espérai qu’il ne prendrait pas mal ma question. Si on commençait à créer des tensions entre nous, pas impossible qu’il se passe quelque chose de regrettable. Non pas que je voulais menacer qui que ce sont, mais il était évident que si je sentais qu’il y avait un danger, d’où qu’il vienne, je me sentirais obligée de l’éliminer. J’ai beau être officiellement une juunin de Kumo, je n’en reste pas moins un membre de l’akatsuki… Et ma survie passe avant celle des autres, le rôle d’espion est précieux pour l’organisation…

Alors qu’il commençait à répondre, je stoppai notre marche et lui fis signe de s’arrêter d’un geste discret. Nous n’étions plus seuls. Ca sentait l’amusement à plein nez… Mais en tant que sensei, c’était mon devoir que de lui laisser les meilleurs jeux.
Les buissons en face de nous se déchirèrent alors et deux hommes à la mine patibulaire s’extirpèrent tant bien que mal de leur cachette. Une femme et un jeune homme devaient leur paraitre comme des proies idéales…

Bien le bonsoir, nobles gens ! Nous lança le premier en s’approchant, la main sur la garde d’un cimeterre. Veuillez pardonner notre impolitesse mais nous avons fort besoin de moyens… Voulez-vous bien nous aider ?

« Une belle façon de nous ordonner de lui donner notre fric. Je m’en occupe ?
Non, ce ne sont que des abrutis de classe inférieure…
Des distractions parfaites pour Sakaime. »

Me tournant vers lui, je voyais son dégout dans regard. En même temps, il était difficile d’éprouver autre chose quand on voyait ces imbéciles se mesurer à nous. Ca allait être du gâteau… Enfin, même s’ils ne devaient pas savoir utiliser les techniques ninjas, ils savaient sans doute manier leurs armes et ça, c’était tout de même un détail à ne pas négliger.
Me dirigeant vers un rocher, je m’y adossai et montrai en évidence à Sakaime que je n’interviendrai pas. Sauf si bien sur il était sur le point de se faire tuer, mais il était vrai que je serais tout de même déçue qu’il en arrive à ce point…

Allez, je te les laisse, je suis d’humeur généreuse…

Tranquillement, je me mis à mon aise tout en fixant nos deux adversaires qui suivaient la scène avec exaspération. Nous n’obéissions pas aussi docilement qu’ils le souhaitaient… Et je leur souhaitais bien du courage pour la suite.




Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeMer 4 Juil 2012 - 11:03

Et c'était parti pour une petite partie de remontrance, voyons un peu ce que l'élite de kumogakure avait dans son ventre. Bon il fallait l'avouer il l'avait bien cherché et il s'était fait passé pour un shinobi incompétent ne méritant pas la moindre attention. Pardonnons la jeunesse, car ce n'est qu'après tout en elle qu'est l'avenir, bien que ce n'est que de façade dans son cas. Elle lui expliqua en bonne donneuse de leçon que ce n'était pas bien de tout vouloir faire vite. Selon cette kunoïchi il fallait rester tranquille la mission n'était pas urgente, même si après tout, la vie d'un habitant dépend du remède dont ses ingrédients étaient le but de la quête... Elle disait tout cela en esquissant un sourire, jolie au passage.

Elle lui expliqua tout gentiment que se dépêcher pour finir la mission deviendrai dangereuse, que la récompense ne s'en irait pas s'ils mettaient quelques temps de plus. C'est comme prêcher la fable du lièvre et de la tortue, rien ne sert de courir il faut savoir partir à point. Il y avait une partie de vrai mais bon... Après avoir dit au revoir aux gardes, ils partirent du village c'était officiel, le début de la mission. La pluie continuait de tomber lourdement sur le visage du jeune homme à une densité telle que même se couvrir ne servait à rien. Il arrêta de se protéger et suivi la junnin dans son ombre sans piper un mot, il regarda le ciel qui décriait sa colère avec sa foudre si intense, si belle. Son rêve de toujours était de les maîtriser, dominer la foudre comme si elle faisait part de lui et éradiquer ses ennemis par pur caprice, se serait si beau...

* Le pouvoir de la foudre est si beau, abattre son ennemi sans qu'il est le temps de comprendre ce qui lui arrive *

Il était perdu dans ses pensées, ce que dû remarquer sa comparse qui le trouvait d'un coup bien silencieux.Alala on pouvait plus être tranquille deux minutes, il n'avait plus trop envie de parler, mais ce n'était pas l'attitude qu'il fallait adopter pour le bien de la mission et en même temps pour le sien car les accidents malheureux sont si vite arrivés... C'est la femme qui décida de briser la glace et demander s'il comptait passer l'examen chunnin. Bonne question étant arrivé il y a peut-il n'aurait pas été illogique qu'il n'y participe pas dans le but de faire quelques missions pour dans un premier temps s'aguerrir. Beaucoup de monde lui aurait dit que c'était trop tôt pour qu'il tente sa chance. Ces personnes ne le connaissaient décidément pas bien sûr qu'il c'était inscrit peut-être qu'il n'avait pas encore le niveau pour prétendre devenir un ninja de classe moyenne, ce n'est pas ça qui allait l'empêcher de poster sa candidature et de se battre à fond pour en devenir un.

« Bien que cela fait très peu que je suis arrivé oui je vais le tenter, je sais toujours saisir ma chance. Ne vous inquiétez pas je ne vois aucune insulte à votre question »

Avec un petit sourire histoire de continuer à détendre l'atmosphère, chose bizarre elle arrêta de marcher. Comme s'il y avait un danger, trop distrait Sakaime n'avait pas utilisé son jutsu permettant de repérer les dangers, ce qu'il peut être bête. Enfin, ce n'est pas grave, esquissant un léger rictus d'amusement il se frotta les mains, il va y avoir de l'action ! Ca s'agiter devant eux quelques instants après deux hommes firent leur apparition. En les voyant on ne pouvait que ressentir du dégoût, ils étaient assez costauds mais rien d'inhumain, ce qui était sur c'est qu'ils puaient l'alcool. Du rhum ? Hum non voyons s’ils volent c’est qu’ils n’ont pas les moyens pour cela, c’était du saké, de mauvaise qualité, comment ne pas avoir honte de cela. De plus de puer comme une charogne ils pensaient  dépecer les deux ninjas de kumo, quelle bonne blague.

« Bien le bonsoir, nobles gens ! Nous lança le premier en s’approchant, la main sur la garde d’un cimeterre. Veuillez pardonner notre impolitesse mais nous avons fort besoin de moyens… Voulez-vous bien nous aider ? »

Ils se foutent de nous ou quoi ? Faignant une politesse de haute gens pour comme seul objectif de prendre tout l'argent de voyageurs honnêtes et intègres... C'était assez marrant de voir c'est deux manchots le demander ainsi, ce qui l'était encore plus fut la réaction de Kaléïs. On aurait pu s'attendre à ce qu'elle les tue en une fraction de seconde, bien que cela priverait Sakaime d'un combat. Elle ne le fit pas, au contraire elle alla s'asseoir sur un rocher en hauteur pour observer la scène, elle avait donc envie de voir le niveau de son élève. D'une attitude supérieure elle lui fit comprendre qu'elle les lui laissait que c'était gentil, souriant il se retourna vers les deux bandits, qui ne comprenait pas ce qu'il sa passait. C'est normal, mais ils n'en avaient pas besoin de toute façon vu que s'en était finis pour eux. Il les regarda toujours avec la même expression que précédemment et annonça la réponse

« Vous manquez de moyens que c'est dommage, nous aussi... C'est pour cela qu'au lieu de parler comme des personnes de rang, en étant direct vous allez avoir bobo »

D'un petit rire sadique, il regarda leur réaction qui bien entendu ne se fit attendre. Les deux adversaires après l'avoir copieusement insultés ils sortirent chacun un katana et foncèrent sur le jeune gennin. Visiblement ils n'avaient pas suivi d'entraînements militaires, car il fallait être fou pour attaquer un ennemi de front sans avoir de renseignement sur lui. De toute façon Sakaime n'allait pas faire durer le combat, c'était des sans grades, un peu de genjutsu peut être ? En tout cas il devait se défendre de leur premier assaut, le premier arriva par la gauche et le second en face, leur katana pointé au niveau du ventre du jeune homme. Alors qu'ils étaient proches il sauta pour les éviter et d'un coup de pied sur l'un l'envoya sur son comparse et ils déboulèrent sur plusieurs mètres. Il allait en finir au plus vite il fondit à son tour sur eux alors qu'ils se relevèrent pour riposter il les regarda dans les yeux :

« Narukumi »

Cette technique d'illusion consiste à plonger son adversaire, ici les deux hommes dans des visions cauchemardesques leur plus grosse peur. Satisfait Sakaime les regarda avec leur air apparaît crier et s'évanouir, il les attacha sur un tronc d'arbre. Il se retourna vers la junnin et lui sourit

«  Sa vous va ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeJeu 5 Juil 2012 - 22:28





.:I une moitié de faite! I:.



"Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
II nous verse un jour noir plus triste que les nuits;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris;"


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] 430919mSanstitre

[hrp ] : excuse moi de faire plus rapidement, j’ai plusieurs rp’s sur les bras mais ne t’inquiète pas, j’irai jusqu’au bout de la mission =D

J’avais laissé Sakaime se débrouiller seul et je comptais bien lui laisser une dizaine de minutes, pas plus. Au-delà, je l’aurais déconseillé de participer à l’examen chuunin, faute de quoi, il se serait fait manger rapidement… Heureusement, il utilisa le genjutsu pour atteindre ses ennemis et l’affaire fut rapidement réglée. Le genjutsu était pour moi une branche ninja que je n’appréciais pas trop même si je l’utilisais, à mes yeux, c’était un peu comme tricher mais bon… Dans son cas, il faisait avec ce qu’il a.
Quand je vis les visages horrifiés de ses victimes, j’esquissai un sourire en me demandant ce qu’ils avaient bien pu imaginer car de toute évidence, il avait déclenché de grandes peurs en eux. On pouvait se libérer par la douleur lorsque personne n’était là pour faire un kai mais leur absence de réaction me convaincu que nous étions réellement tombés sur des bandits de niveau très faible.

« Il a de la ressource !
Ce n’était pas non plus très dure…
Oui mais se servir de la peur comme une arme c’est très bien !
Ca mène au coté obscur hu hu hu
Une bonne chose pour nous, non ?
Je ne suis pas un agent recruteur pour l’akatsuki, hein… ? »

Je le vis les attacher à un tronc d’arbre après quelques efforts et grimaçai en imaginant l’odeur qui devait se dégager des vêtements peu hygiéniques de ces personnes.
Quand il eu terminé, je le vis se tourner vers moi, une lueur de défi dans les yeux. Me demandant si ça m’allait avec une pointe d’effronterie, l’idée de le provoquer un peu me titilla mais cette attitude n’étant pas digne de la sensei que j’étais censée être, je la refoulais au fon de ma conscience. Lui rendant son sourire, je me laissai tomber de mon perchoir et me reçus souplement au sol. Me redressant tranquillement, je m’étirai longuement déplorant mon manque d’exercice. Un petit ninja ou deux de valeur seraient les bienvenus… Mais évidemment, ce n’était pas le genre de désirs que je pouvais balancer n’importe comment.
Retenant un soupir, je pris enfin la parole.

Joli travail ! Décrivis-je, propre, rapide et bien fait. J’aurais bien aimé te voir à l’action, physiquement parlant, mais ce qui compte c’est le résultat, après tout… Enfin, pour une mission de jardinage, c’était plutôt sympa. On poursuit ?

Lui adressant un nouveau sourire, je repris la route et nous marchâmes un peu plus détendus malgré les trombes d’eau qui persistaient à nous tremper jusqu’aux os. Les montagnes étaient encore loin mais à ce rythme, nous aurions fait la moitié du chemin d’ici ce soir.
Le reste de la journée se passa sans problème (oui, on va pas décrire deux jours minutes par minutes x) ) et nous atteignîmes bientôt l’ombre fraiche des hautes montagnes. Le soleil ayant amorcé sa descente depuis un moment, il n’était pas conseillé de commencer l’ascension tout de suite alors j’arrêtai de marcher et posai les mains sur mes hanches.

Repos obligatoire ! Seule les missions urgentes peuvent se passer de pause, nous passerons une grosse partie de la nuit ici et reprendront au petit matin.

Un chemin naturel montait en pente douce entre les roches derrières nous et un mince ruisseau coulait non loin de là. J’allais effectuer les premières manœuvres de sécurité quand je retins mes gestes. Il était là pour apprendre, après tout…
Me tournant à nouveau vers lui, je montrai le panorama d’un vaste geste de la main.

Bon, je te laisse t’occuper de la sécurité, on vous a certainement appris les bases durant l’académie, non ? A moins qu’on ait changé les programmes…

Et joignant le geste à la parole, je m’éloignai pour m’asperger le visage d’eau fraiche. La sécurité commençait par une étude du camp, les diverses ouvertures et dangers ainsi que l’emplacement stratégique pour les tours de garde. Les pièges et les techniques de repérage étaient secondaires pour une mission comme la notre, de sa part, je n’attendais que les bases.
Levant le regard vers le ciel qui s’assombrissait de plus en plus, la pluie avait cessé depuis une petite heure. Le sol était encore mouillé mais la situation n’était pas pire que je l’avais pensé…



Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeVen 6 Juil 2012 - 22:10

Après les avoir vaincus Sakaime ayant pour une fois pitié de son adversaire décida de les attacher à un tronc d'arbre. Se retournant vers Kaleïs avec un regard de défie il lui fit comprendre que c'était fini, cette dernière assise sur son perchoir toujours avec cet air supérieur, elle décida enfin de le rejoindre. Elle le complimenta sur le fait qu'il ait mis hors d'état de nuire ces brigands de pacotilles, tout en précisant qu'elle aurait préféré le voir à l'action par l'intermédiaire du taïjutsu ou encore du ninjutsu. C'est vrai il aurait pu le faire, mais étant un adepte du raiton utiliser le changement de chakra pour des adversaires de ce niveau était vivement déconseillé. Il ne faut pas oublier que l'affinité du jeune gennin et la plus gourmande en chakra et qu'il allait en avoir besoin la nuit en cas de surveillance. Mais bon, elle voulait voir de quoi il était capable et ce n'est pas avec ça qu'elle le saura...

« Je n'allais pas utiliser de changement de chakra pour des personnes comme cela »

Le duo du village de la foudre repris la route en direction des Grandes Montagnes dans le but de retrouver les ingrédients nécessaires pour la préparation de l'antidote. La pluie ne voulue lâcher les deux shinobis. Après une journée de marche le plus gros du parcours était fait et ils arrivèrent au pied de la montagne, la junnin préférant se reposer avant de se lancer à la quête des ingrédients décida de s'arrêter et de dormir à la belle étoile. Ce qui était véridique, Sakaime était un peu fatigué du voyage et est content de pouvoir se reposer avant d'entrer dans le vif du sujet. Montrant l'endroit où ils allaient passer la nuit, la ninja de niveau supérieur demanda au gennin de s'occuper. Avec au passage un léger ton arasant, elle voulait savoir si ce qu'on apprenait à l'académie était toujours au programme pour la génération du jeune homme. Bien qu'il n'aimait pas tellement les cours, le fils Kaimetsu avait toujours de bonnes notes, enfin la théorie était une chose la pratique était tout autre...

Déjà première étape examiner l'endroit pour établir les points stratégiques qui sont à découvert, les points qui permettent d'avoir une bonne vue d'ensemble en cas d'attaque etc. Le terrain était à l'abri de la route, sans en être éloigné, il était protégé au sud part des roches qui faisaient front à la route, l'est la forêt à perte de vu, au sud une petite rivière ruisselait séparant le terrain de la forêt et à l'ouest le début de la montagne qui montait tellement haut comme si elle touchait le ciel. A première vu on peut s'imaginer qu'un potentiel danger pourrait venir de l'est ou du sud, à un moindre degré du nord, l'ouest quant à lui avait l'air sûr, mais on ne sait jamais. Après l'étude du terrain il fallait trouver l'endroit idéal pour l'emplacement de la personne effectuant un tour de garde, cet endroit devait avoir une vision globale du terrain et être protégé pour éviter que si des ennemis approchent du camp de pouvoir avertir les collègues endormis sans être découvert. Voyons voir quels étaient les lieux pouvant être parfait pour cela, Sakaime se mit à regarder un peu partout et vit l'endroit parfait bien qu'il devait être inconfortable, à l'ouest du camp. A première vue pas évident à voir entre deux rochers il y avait une sorte de crevasse idéale pour voir totalement le terrain et bien protégé en cas d'attaque surprise. Ensuite pour le rythme des tours de gardes il pensait partir sur quatre heures par personne bien qu'il sentait qu'il allait devoir passer la nuit éveillée.

Passons aux pièges, il chercha dans son sac des kunaïs et des fils aussi fins qu'un fil de pêche. Il privilégia les endroits importants qui semblaient pour lui comme cruciaux à protéger ceux donnant sur la forêt à l'est et au sud, sans négliger les autres points cardinaux, son ancien sensei Shin, lui avait appris cette méthode ses fils placés à plusieurs endroits probables d'arrivés d'adversaires qui sont reliés jusqu'aux doigts de Sakaime qui fit un noeud par doigt. Si un fil venait à être coupé il serait immédiatement d’où provient le danger, mais ce n’était pas tout il possédait un autre atout dans sa manche. Il possédait une technique permettant de sentir la présence d’ennemi dans une zone donnée qu’il n’utiliserait que lors de son tour de garde. En attendant il plaça tout de même des kunaïs et notes explosives a divers endroits pour que l’ennemi soit forcé de sortir et non de se cacher. Tout en attendant Kaleïs, il avait préparé les couches et après avoir allumé le feu prépara le repas, bien sûr le système de défense était prêt.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeSam 7 Juil 2012 - 20:15





.:I Ne nous emportons pas. I:.



"Toi qui, même aux lépreux, aux parias maudits,
Enseignes par l'amour le goût du Paradis.

O Satan, prends pitié de ma longue misère!

O toi qui de la mort, ta vieille et forte amante,
Engendras l'Espérance, - une folle charmante!"


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] 430919mSanstitre

Après avoir choisi l’emplacement du campement, je le vis repérer le terrain et approuvai en silence sans relever les maladresses infimes que je pouvais y voir. Finalement, il décida de placer quelques pièges et quand je le vis accrocher des fils à ses doigts, je ne dis mot malgré ce que j’en pensais. Beaucoup de ninjas faisaient ainsi, moi je n’y voyais qu’un moyen de se faire atteindre bêtement… Pour un ninja expérimenté, repérer des fils ninjas était un jeu d’enfant, alors un ennemi qui a repéré votre propre piège que vous avez relié à vous-même… Ca pouvait être dangereux. Mais comme ce principe faisait parti de l’enseignement donné à l’académie, je n’avais pas à le contredire. Après tout, je n’étais pas là pour l’instruire sur des éléments fondamentaux, mais pour veiller à ce que tout se déroule bien et accessoirement à ce qu’il progresse. Il n’avait pas voulu s’activer énormément pour ses ennemis, tout à l’heure en disant que son chakra ne méritait pas si bas niveau. D’un côté il n’avait pas tord, d’un autre il allait falloir faire en sorte qu’il ne devienne pas quelqu’un qui sous-estime ses adversaires… Les ninjas puissants pouvaient aisément tromper leurs proches en se faisant passer pour un niveau plus bas. Officiellement, j’étais ninja de rang B à Kumo, n’en étais-je pas la preuve ?

« Mais nous, on est de viles créatures fufufu…
On joue notre rôle, c’est tout. De toute façon on partira prochainement…
On va encore trahir ?
Au contraire, notre départ mettra fin à la trahison !
Belle esquive… »

Quand il revint pour préparer un repas frugal, nous mangeâmes en silence et la nuit fut enfin bien installée une fois que nous eûmes tout rangé. C’était le moment de digérer, le moment de laisser le temps du repas aux créatures nocturnes. C’était aussi le moment pour moi de me dégourdir un peu les pattes, et puisqu’il était là…
Me levant de la pierre sur laquelle j’étais assise, je m’étirai longuement les bras et me tournai ensuite vers lui, son visage se découpant à la lumière mouvante du feu de camp.

Allez, lève-toi Sakaime. J’ai pour habitude de ne pas faire de missions avec des genins que je ne juge pas prometteurs…

Il était du genre à ne pas aimer la provocation même s’il n’en laissait rien paraitre. J’étais du genre à aller au bout de la limite de la loi du village lors des missions. En tant que membre de l’akatsuki, j’aimais la puissance même lorsqu’elle ne venait pas de moi. De ce fait, rien ne me faisait plus plaisir que de savoir que la dernière génération d’un village serait en passe de dépasser la précédente… C’était de futurs ennemis, de futurs combats de choix… Il fallait prendre soin de ses adversaires autant que de ses alliés. De ce fait, j’allais le mettre à l’épreuve même si c’était risqué… Okami, Lyra et Romero étaient bien revenus vivants de notre dernière mission, après tout. Avec une épaule transpercée et des côtes à moitié pétées mais ils étaient tout de même revenus en bonne santé. Si Sakaime prenait enfin un combat au sérieux, il n’y avait aucune raison qu’il ne fasse pas de même…

Si tes pièges fonctionnent, nous ne serons pas dérangés… De plus, en pleine nuit loin de la route, personne ne pourra intervenir.

« Intervenir pour vous aider…
… ou pour le sauver de ta folie ?
Voyons, je suis vexée par de telles insinuations… »

Décrochant mon arme qui reprit alors sa forme initiale, je posai doucement la pointe dans le sol à coté de moi. Je n’étais pas folle au point de l’attaquer brusquement, ce n’était qu’un simple test, un simple entrainement, mais je voulais tout de même le forcer à aller jusqu’au bout. Faute de quoi, il pourrait bien se blesser…

Si tu veux avoir une chance de rester indemne, je te déconseille de croire que ta technique de genjutsu suffira contre moi… L’informais-je calmement. Il va falloir te décider à montrer ce que tu vaux si tu ne veux pas… regretté ton manque de sérieux.

Souriant légèrement, j’espérai avoir poussé son impatience jusqu’au bout et reculai de quelques pas pour imposer une distance réglementaire à tout combat qui s’imposait. En fait, je ne lui avais même pas demandé son avis exprès pour lui faire comprendre que les affrontements n’étaient pas toujours volontaires. Rarement, même… Bon, il était vrai que je faisais ça aussi pour mon propre plaisir personnel et pour combler l’ennui mais c’était tout de même un entrainement comme un autre… Sauf que je faisais juste avancer les choses…

Je ne compte évidemment pas te tuer…

« Encore que haha
Mais non huhuhu quand même… »

… Mais je ne te ménagerai pas.

Je ne comptais pas utiliser des techniques puissantes ni utiliser le genjutsu. J’allais gouter le plaisir de se battre en s’imposant quelques contraintes… Mais qu’il était bon de se lâcher un peu. Kumo était trop calme, pour quelqu’un qui n’avait connu que l’action, ça en devenait une véritable torture…




Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeDim 8 Juil 2012 - 19:03

Cette fois pas de remontrance envers les actions de Sakaime, mais à en juger par son comportement elle n'appréciait pas tellement sa méthode pour protéger le campement. Fin bon ce n'était pas en plein territoire du pays de la foudre que l'on se ferait attaqué par des ninjas de niveau très puissant, notamment d'un pays étranger si c'était le cas ça serait une guerre... Sans un mot ils se mirent à manger un repas qui n'était pas le niveau d'un grand restaurant, il ne fallait pas trop en demander. Continuant de s'installer pour la nuit le jeune homme surveillait en même temps en cas d'attaque externe, il n'était pas un shinobi sensoriel bien qu'il possédait une technique qui le laisserai croire peut-être en devenir ? Il repensait au petit combat d'aujourd'hui, aurait-il dû y aller à fond ? C'est vrai que pour faire plaisir à Kaleïs il aurait dû faire durer un peu plus le combat montrant qu'il le prenait au sérieux. Mais détrompez-vous il avait pris le combat au sérieux... Euh... Enfin un tout petit peu. Bien sûr il n'allait pas se jeter dans la gueule du loup, bien sûr que les apparences peuvent être trompeuses, mais il ne fallait pas exagérer non plus !

Perdu dans ses pensées de longues minutes passèrent dans un camp silencieux, la junnin était quant à elle perché sur un rocher elle se leva et commença à s'étirer. A une heure pareille on dirait qu'elle était motivée pour faire un peu de sport, elle se retourna vers le gennin avec un air provocateur ça y est-il en était sur maintenant. Non contente du combat qu'il avait mené il y a quelques heures, elle voulait voir ce dont le nouveau venu était vraiment capable. Ça sentait le roussit pour lui, cette fois il devait y aller à fond sinon il allait finir en lambeaux, les deux kumojins étaient séparés par le feu les visages découpés par les flammes lorsqu'elle lui annonça. Ne l'annonça pas directement, mais sa manière de faire voulait tout dire. Toujours en pleine provocation elle savait qu'il réagirait, un petit combat d'entraînement, mais attention ce n'est pas le genre de combat où on s'amuse gentiment sans se soucier de bien faire. Ce genre de combat s'il n'était pas sérieux il était mort.

* Intéressant, elle ne va sans doute pas y aller à 100%, mais même si elle y va tranquillement, si je ne suis pas prêt je vais me faire massacrer. Il faut une stratégie, si je veux exister lors de ce combat, il me faut absolument une stratégie, elle est trop forte pour que simplement le genjutsu. Elle le supprimera en un rien de temps par un kaï, enfin si cela dure rien que quelques secondes je pourrai l'utiliser pour la prendre par surprise. Espérons que ça marche, enfin j'ai une autre petite idée *

Ne voulant pas la laisser attendre il décida de se lever motiver lui aussi. S'il pouvait lui mener la vie dure il n'allait pas s'en priver bien au contraire, elle pensait qu'il ne prenait rien au sérieux. Elle se trompait. Il était impatient et facilement provocable, mais il ne fallait pas abuser, elle pensait vraiment qu'il allait lui sauter dessus comme ça ? Sans stratégie ? D'autant plus qu'elle lui confirmait que si elle ne comptait pas le tuer, elle n'allait pas le ménager en reprenant ses propres mots, intéressant. Reculant de quelques pas pour montrer une distance réglementaire propre à un combat de shinobi, le problème c'est que bien qu'il possède le raiton qui lui permettra de combattre à distance comme cela, il ne possédait pas un répertoire suffisant pour le combat quelle lui proposait. Il devait faire avec mais dans un premier temps il allait utiliser la ruse. Après tout il allait combattre dans un terrain, la nuit seulement éclairé par un petit feu de camps, il se devait d'agir vite et d'être précis. Mais avant de commencer il souhaitait lui répondre sur l'attitude qu'elle avait depuis tout à l'heure :

« Arrête d'essayer de me provoquer, tu penses vraiment que je vais te foncer dessus ? Je ne suis pas aussi bête que tu le penses. Et ne t'inquiète pas je manque rarement de sérieux, pour finir ne penses pas que j'ai peur de t'affronter au contraire j'en avais envie depuis le début »

Il sourit et se prépara à commencer à combattre, réponse ou pas il était prêt. Il savait qu'il ne gagnerait pas, mais il le voulait tellement, car pour lui seule la victoire est belle... Première stratégie, il sortit deux kunaïs sur lesquels étaient attachés des notes explosives et les lança une à droite et de la ninja de niveau supérieur et un autre en face. Le premier était lancé assez fort pour que cela bloque en partie une retraite par l'arrière de façon qu'elle soit obligé de sortir sur sa gauche, il fondit dans cette direction fit des mudras avec ses mains pour activer sa technique fétiche.

« Raiton kumotaï »

Cette technique consiste à concentrer une masse de chakra dans les mains de son utilisateur pour les renforcer et ensuite lors des impacts de relâcher le chakra sous forme de puissante décharge électrique. Il était là prêt à en découdre, il fallait le dire c'était une tactique enfantine, mais il fallait bien commencer par quelque chose. La voyant sortir il commença son enchaînement par deux coups de poings enchaîner d'un coup de pied sentant la contre-attaque possible il était prêt. Sa vraie stratégie attaquer prendre le cours du combat à son compte pour l'empêcher de se laisser manipuler par Kaleïs.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeMar 10 Juil 2012 - 17:30





.:I Double provocation. I:.



"Toi qui sais en quels coins des terres envieuses
Le Dieu jaloux cacha les pierres précieuses,

O Satan, prends pitié de ma longue misère!

Toi dont l'œil clair connaît les profonds arsenaux
Où dort enseveli le peuple des métaux,"


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] 430919mSanstitre

Je voyais bien à son regard qu’il n’était pas très enthousiaste à l’idée de se battre contre moi mais en même temps, je voyais bien son caractère à la limite de l’impertinence depuis le début de la mission. Il y avait de nombreuses choses à apprendre dans le monde ninja. Les techniques de base, savoir gérer une équipe, organiser un campement, posséder quelques stratégies d’attaque et de défense… Et un respect total de la hiérarchie. Toutes les nations ne subsistent que grâce à ce fragile équilibre qu’est l’obéissance à son supérieur. Je pensais, ou plutôt, je sentais que Sakaime avait un esprit beaucoup plus rebelle que cela. Il n’aimait pas devoir plier devant quelqu’un, peut-être même que le fait que je sois une femme le gênait. Après tout, j’avais du tuer plus que les hommes pour réussir à faire en sorte que mon nom soit respecté, et craint si possible dans le monde du mercenariat. Evidemment, ici j’étais venue sous une fausse identité et grâce à Setsuri, le nom de Kaleïs Maboroshi avait été rayé de tous les papiers le portant… Mais on ne changeait pas son identité d’un simple passage de gomme. Là où mes collègues de Kumo ne verraient qu’un genin un peu rebelle, moi je voyais un potentiel intéressant… Après tout, si j’étais devenue une criminelle de ce rang c’était bien en commençant par des refus d’obéissance. Oui, c’était plutôt intéressant de le voir ainsi…

« Il aurait fait une bonne recrue pour l’akatsuki…
On ne lui a même pas proposé.
Non mais à son visage, on voit qu’il ne quittera pas Kumo.
Pourquoi ne pas tester ?
Parce qu’en cas de refus on serait obligées de le tuer. Ca te tente ?
Moi ça ne me dérange pas…
Ok, on verra une prochaine fois dans ce cas… »

L’entendant enfin me répondre, j’haussai un sourcil. Il me tutoyait ? Il me prenait pour son égal ? S’il cherchait à me provoquer on pouvait considérer qu’il avait réussi. Seulement, à mon niveau, la provocation était plus une force qu’une faiblesse… C’était dommage pour lui. J’avais compté l’entrainer durement mais sans vouloir trop forcer. Là, je venais de comprendre qu’il allait falloir lui faire rentrer certains principes à coups durs dans le corps. Tant pis, s’il en gardait les marques, il s’en souviendrait et je serais au moins sur qu’il a bien compris la leçon.

Je ne le répèterai pas deux fois, repris-je avec un sourire. Tutoie-moi encore une fois, et que je sois sous les lois de Kumo ou non n’y changera rien, tu risqueras de regretter ton… envie, de nombreuses années. Il ait des cicatrices qui ne guérissent jamais…

« Une main en moins, qu’est-ce que c’est ?
Huhu, ne me tente pas, Vil’, il reste un beau potentiel malgré tout.
Oui mais il vaut mieux éliminer les points forts qui ne sont pas d’accord avec nous… »

Me contentant de faire tournoyer distraitement mon arme, je le vis alors jeter deux kunais explosifs vers moi. L’un me frôlant sur le côté, l’autre allait droit vers moi. Oui, comme ouverture de combat c’était plutôt bien. Basique, certes, mais pratique quand l’adversaire n’était pas trop puissant. Pour mon cas, évidemment ce n’était pas grand-chose mais j’étais tout de même officiellement juunin, je n’allais donc pas non plus afficher tout le panel de mes techniques… Une simple maitrise de mon élément suffira.
Tendant une main devant moi, les deux kunais s’immobilisèrent à mi-course et explosèrent donc entre nous sans nous atteindre malgré la vague de chaleur qui nous effleura la peau. Les lames noircies retombant au sol au moment où il bondissait vers moi, j’affermis brièvement ma prise sur mon arme avant de me porter à sa rencontre en la rangeant dans son fourreau, redevenue à la forme d’un katana basique. Mon corps prenant alors une teinte entièrement argentée, je bloquai son coup, insensible au courant qui me traversait et qui revenait vers lui en fortes décharges. Bloquant son poignet pour qu’il ne puisse pas se dégager de ma prise, j’armai mon autre poing et le frappai durement au sternum avec une forcé décuplée afin de l’expédier plus loin.

« Maitrise toi, un coup avec ces poings peut briser une cage thoracique…
Ne t’inquiète pas, il mérite deux ou trois os cassés mais je me contrôle.
Déjà que tu t’es faite allumer pour l’état de Romero et Okami…
Je ferai attention, je t’ai dit. »

Il n’avait pas de chance aussi. Avoir l’affinité raiton alors que je la possédais aussi n’était pas un avantage pour lui… Mais heureusement, nous n’étions pas là pour nous livrer un combat à mort. C’était juste histoire de se dégourdir les jambes et de m’amuser un peu plus avec ses nerfs. En fait, je n’aimais pas trop faire du chantage mais… mon côté plus sombre en raffolait. Je ne pouvais pas être entièrement clean, après tout, j’étais déjà une traitresse…
Posant mon regard sur Sakaime, un mince sourire se dessina à nouveau sur mon visage. Il allait devoir me voir autrement qu’une simple sensei au service de Kumo. Je n’avais pas besoin de lui dire, je voyais bien à son visage qu’il venait de le comprendre… Et pousser ma patience à bout dans un endroit aussi reculé serait comme me tenter de lui passer la lame le long de sa gorge.

Bien tenté… Commentais-je, toujours en souriant. Peut-être que la prochaine sera la bonne…

Et je ressortis alors mon arme, lui laissant sa forme de simple lame. Normalement je ne devais pas lui faire couler le sang et me servir uniquement du plat, mais une erreur était si vite arrivée… Non, il fallait que je m’enlève ces pensées de la tête. J’étais juunin de Kumo, j’avais un rôle à tenir, ou bien je n’avais plus qu’à mourir.



Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeMer 11 Juil 2012 - 18:13

Un gennin fraichement sortie de l'académie, malgré le fait qu'il le fait qu'il fut présenté comme l'un des plus doués de sa génération fait pâle figure contre une junnin de haut niveau. Et malheureusement pour lui il ne pouvait pas tomber pire que Kaleïs... Les deux possédants de forts caractères ils avaient du mal à s'entendre. Aimant jouer en même temps avec les lois du village des nuages le combat s'annonçait pimenté ! La shinobi niveau supérieure le provoquant un tout petit peu, le gennin dépassant une limite en la tutoyant, il s'en doutait que ça aurait cet effet. Mais il faudrait qu'il fasse attention, comme elle le précise dans sa réponse s'il réutilisait cette marque de familiarité il finirait six pieds sous terre... Peut-être avait-il exagéré sur ce coup. Comme il s'attendait son attaque ne fit aucun dégât sur la kumojin, alors qu'il pensait que son astuce allait la distraire rien que quelques instants il fut surpris par le fait qu'elle arrêta les kunaïs qui explosèrent à quelques mètres de l'endroit prévu par le jeune homme. Tout autant choqué par le fait que sa technique ne lui fit aucun dégât, mais ce qui est le plus embêtant c'était que cette technique avec le genjutsu c'est son unique possibilité d'attaque et vu comme elle l'a expulsé, il savait que tout autre tentative serait un échec.


La contre-attaque de la femme fut nette et sans bavure d'un simple coup au sternum elle l'expédia à plusieurs mètres. Quelle désillusion pour le jeune homme, lui qui pensait au moins le fait une petite égratignure son second objectif. Le premier fut aussi un échec, c'était de la toucher raté lui aussi. Le coup de poing fut très bien placé, car il lui coupa quelques secondes la respiration... Se relevant il reçut une remarque de son adversaire, elle lui parlait en se moquant de lui comme s'il était un minus. Avec tout de même un ton lui faisant comprendre de ne pas trop jouer s'il ne voulait pas trépasser.

* Je savais qu'elle était forte, malheureusement je ne peux rien faire de miraculeux avec mon niveau. Je suis faible... Non je ne dois pas penser comme ça je dois me calmer, elle veut que je sorte de mes gonds. Si je joue intelligemment je peux lui infliger des dégâts aussi forte qu'elle soit je réussirai ! *


D'une main il regarda les outils qu'il lui restait, quelques kunaïs certains attachés à des notes d'autres non, des notes seules et deux cordes. Que faire avec ? Le but était de la surprendre non ? Elle était arrogante, mais ne le sous-estimé en aucun cas, quoi qu'il fasse cela devait être avec une rapidité et efficacité. Cette même question revenait dans son esprit que faire, que faire ? Le genjutsu est inutile, le raiton ne lui ferait aucun effet et le temps passé ce n'était pas bon. Il devait l'avoir au moins une fois, la regardant il remarqua quelle était un poil en dehors du camp, étant donné qu'elle s'était reculée pour lui montrer que lors d'un combat on devait se tenir à distance. Peut-être est-ce son erreur, elle était en plein champs d'un piège qui une fois activée déclenché un lancer de kunaï. Par la suite de son plan il attacha deux kunaïs aux deux cordes et voilà il était prêt. C'étaitpartie il activa la technique de base bushin no jutsu pour la distraire quelques temps, il lança juste après un kunaï sur lequel était attaché un corde s'accrochant dessus il décolla son but était d'activer le piège enfin d'après ce que l'on croit. Il avait un autre kunaï attaché à une corde qu'il lança aussi de manière que les deux cordes fassent le tour de Kaleïs et la bloque surtout ses bras et l'empêche de se servir du katana quelle à sortie. Il utilisa ses derniers kunaïs vers elle;s dont certains étaient des associés à des notes explosives. En résumé son objectif était de lui bloquer le bras grâce aux cordes, puis avec les kunaïs qui arrivaient d'un peu partout grâce au fait que Sakaime se balançait sur la corde, ils arrivaient sur sa droite, sa gauche et derrière, le jeune homme voulait la frapper lui-même en face. Il savait que le timing était crucial lâchant la corde il fondit sur elle à tout vitesse. Il la regarda dans sa main droite activa sa technique raiton kumetaï, puis la regardant dans ses yeux. Il utilisa la majorité de son chakra pour renforcer son genjutsu, en utilisant le même jutsu que contre les brigands. Avec cette illusion il voulait la distraire juste une petite seconde le temps qu'il la touche


« C'est encore trop simple je suppose ? »


Un brin de provocation en plus alala jouer avec les nerfs était pas très recommandé, mais bon il ne pouvait pas s'en empêcher. Il chargea, son opposant pensant qu'il voulait le toucher avec la même technique. Le fils Kaimetsu n'était pas bête, il avait bien vu lors de l'attaque précédente que tout le kunaï c'était arrêté en plein vol avec un simple geste de main. Dans cette situation même si ses mains étaient bloquées il savait qu'elle allait les arrêter ! Il lui donna un coup de poing au thorax, mais sachant que comme lors de la dernière tentative que ça n'avait rien donné il lui laissa un souvenir, une note explosive. Sautant en arrière pour éviter de se prendre l'explosion il sourit et boum !

« Pour seulement vous toucher il faut y aller comme si on voulait vous tuer c’est ça sensei ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 22:37





.:I Donne toi. I:.



"Ainsi je voudrais, une nuit,
Quand l'heure des voluptés sonne,
Vers les trésors de ta personne,
Comme un lâche, ramper sans bruit,

Et, vertigineuse douceur !
A travers ces lèvres nouvelles,
Plus éclatantes et plus belles,
T'infuser mon venin, ma sœur !"


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] 430919mSanstitre

Le voyant se relever, je ne cherchais pas à profiter de cette action pour l’attaquer. Ca n’aurait pas été très correct… Déjà que nous nous trouvions à la limite du fair-play… Par ma faute, oui je l’avoue. Mais que voulez-vous, j’aime jouer et de toute évidence, ses nerfs sont parfaits pour le mettre dans un état d’esprit distrayant…
Je le vis donc se lever et faire un assemblage de Kunais et de cordes tandis qu’il préparait sa stratégie. Le simple fait de le voir utiliser des kunais n’était déjà pas très malin puisqu’il avait vu à quel point il m’était facile de les contrôler. Peut-être même devrais-je les retourner contre lui… Mais je n’en fis rien. Non, je voulais qu’il aille jusqu’au bout afin que je puisse en connaître l’issue…
Je le laissais donc terminer ses préparatifs. Se mettant en action, je vis son regard effleurer ma position. Voyons, Sakaime, j’avais moi-même vérifié l’installation de ton campement… Mais je ne bougerai pas. Après tout, i létait normal que tu n’arrives pas à me toucher car même si j’étais officiellement juunin, un rang D aurait beaucoup de mal ne serait-ce qu’à effleurer un rang S mais la flamme dans ton regard me permettait d’être sure d’une chose : tu venais de trouver enfin une manœuvre intéressante. Une manœuvre dangeureuse, peut-être, mais qui aurait peut-être des chances de m’atteindre. Je n’allais pas non plus trop le sous-estimer, peut-être arriverait-il à déchirer un peu mes vêtements à coups de kunais… Ou à me couper quelques cheveux.

« que tu es vilaine comme fille hu hu aucun encouragement !
A quoi bon les choyer, seule l’expérience les endurcit.
Pas faux. Ce ne sont pas les cajoleries qui nous ont fait progresser…
Pauvre Siva, il va morfler… »

Les cordes s’enroulèrent étroitement autour de moi sans que je ne cherche à les en empêcher tandis que j’annulais distraitement son genjutsu d’un kai. Je le voyais se précipiter vers moi avec ses clones tandis que les kunais se plantaient dans mon corps immobilisé avec des bruits sourds. Bref, je ressemblais à un hérisson sur patte ce qui n’était pas très esthétique.
Le fixant tandis qu’il fonçait sur moi, son bras armé d’un raiton, j’haussai un sourcil, tonnée qu’il réutilise cette technique contre moi. Ce ne fut que le froissement de papier contre ma peau qui m’apprit le changement de plan. Astucieux…
Tout explosa, faisait voler les kunais fumant dans les airs et brulant les cordes sous la chaleur. Le métal composant mon corps glissa au sol comme des toiles d’araignée et je me reconstituai avec une jolie teinte argentée qui se dissipa lentement tandis que ma technique s’annulait.

« Il a bien joué, quand même. Même si ça ne te fait pas grand-chose, exploser ton corps est sympa pour une genin…
Oui, c’était une bonne stratégie. Face à un chuunin ou un juunin, ça aurait pu fonctionner ce qui n’est pas rien…
Finalement il te plait ?
Plutôt oui. Il ferait un excellent ninja…
… S’il n’était pas si attaché à Kumo. »

Oui, il va falloir que tu y ailles comme si tu souhaitais me tuer… Répondis-je en époussetant mes vêtements. Mais il va falloir que tu apprennes à retenir la moindre des actions de ton adversaire. Tu aurais du comprendre que bloquer tes actions au kunai est un jeu d’enfant pour moi, mais ta stratégie, hormis ce détail, reste excellente quoiqu’un peu lente. Avec un peu plus de vitesse, elle serait efficace… Mais en attendant…

Me redressant légèrement, je rangeai mon katana dans son fourreau. Finalement il avait fait ses preuves, je ne le blesserai pas aussi gravement que j’en avais eu envie jusqu’à présent… Mais évidemment, il ne se doutait pas non plus à quel point il était passé près du danger. En attendant, tant qu’il ne prenait pas trop cet entrainement pour un jeu, ça serait parfait… Malgré mon affinité raiton, je n’avais que peu de techniques, ayant préféré privilégier mon hérédité. De ce fait, je ne pouvais pas lui apprendre de techniques puisque les seules que j’avais été trop élevées mais ça m’aurait pas déplu. Qu’il devienne ami ou ennemi, se battre contre lui n’en serait que plus intéressant quand il aura atteint un bon niveau. En attendant, il faut le laisser murir… Et donc ne pas trop l’abimer.

Très bien, t’attaquer est inutile puisque cela ne servirait à rien à part satisfaire mes nerfs… De ce fait, voilà ce que l’on va faire. Je te laisse m’attaquer et je ne riposterai offensivement que si je considère que tes tentatives sont trop faibles…

« Comment veux-tu qu’il soit fort en tant que genin ?
De l’imagination, de la stratégie… C’est tout ce que j’attends pour le moment.
On va voir s’il a réussi à analyser le combat jusque là pour ne pas répéter ses erreurs… »

… Et pour me compliquer les choses, on va dire que si tu arrives à me faire bouger de deux pas, tu auras gagné ce combat. Evidemment, je ne te sous-estime pas, mais il faut parfois reconnaître la différence.

En mettant cette nouvelle règne en vigueur, que je venais tout juste d’inventer, en fait, j’étais donc obligée de devoir trouver une parade à chaque attaque. Ca allait être amusant… Mais il fallait faire vite, je voulais tout de même qu’il dorme pour pouvoir terminer la mission… A la base, nous étions venus uniquement pour cela.



Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeJeu 19 Juil 2012 - 21:54

Cela lui avait mis du temps mais il avait enfin trouvé une stratégie digne de ce nom. Se maudissant d’avoir pris autant de temps qui aurait pu lui être fatal lors d’un combat il s’exécuta. Sakaime savait que cette tentative comme plusieurs allait être un échec, après tout n’avait-elle pas arrêté ses kunaïs juste en levant la main ? Bien que le but des cordes fût de bloquer les mains, Kaleïs devait sans doute être capable de les repousser quand même. Son attaque avait un timing précis et il pouvait être si facilement détruit par la junnin qui s’opposait à lui. Il sentait que son adversaire avait une furieuse envie de le mettre en pièce, si on devait ouvrir les parie à ce moment du combat on devrait parier sur le nombre d’os qu’il aura fracturés. Il voulait seulement la toucher ou lui couper un bout de ses vêtements, de ses cheveux, montrer qu’il en est capable de la bousculer ! L’attaque lancé l’enchainement fut presque anodin, la niveau supérieure devait être surprise qu’il tente de nouveau la même technique. Lorsqu’elle sentit le bout de papier frotter contre elle, elle dû comprendre son erreur. Le gennin en était sûr elle ne pouvait pas y échapper quand même n’importe quel était son niveau recevoir l’explosion de plusieurs kunaïs explosifs et notes explosives sur son corps devrai lui faire pas mal de dégât ! L’explosion tonna et il crut voir son adversaire partir en lambeau, or au contraire cela ne lui fit pratiquement aucun dégât ce qui le dégoûta. Il ne pouvait strictement rien lui faire il le savait qu’une personne de son niveau n’avait pas la puissance pour ne serait-ce que l’inquiéter.

Ce qui fut bizarre c'était quelle avait choisie elle-même de subir l'impact, alors que toutes personnes normalement constitué mentalement chercherai au contraire, à éviter de laisser des explosifs sautaient sur lui appart s'il est kamikaze ! La raison pour laquelle elle se laissa toucher ne tarda à se montrer, elle possédait un kekai genkai. Après sa première attaque il avait des doutes, mais à présent il n'en avait plus. La manière dont son corps se remet du choc de l'explosion et sa couleur, elle était donc une adepte du kinton, peut-être une parente du sandaime Kazekage qui fut connu pour cela. Cette affinité venait du mélange entre le raiton et le doton, elle possédait la même affinité que lui et de la manière dont elle détruisait ses genjutsu elle devait aussi être capable de l'utiliser. En clair c'était mission impossible pour le moment, peut-être s'il manipulait le katon il pourrait lui faire du mal mais ce n'était pas le cas actuellement. Elle lui proposa un nouveau jeu, ne voulant plus lui casser les jambes et attaquer, peut-être avait-elle peur ? Euh.... Nan, elle lui dit qu'il gagnerait le combat s'il arrivait à la faire reculer de deux pas en arrière. Si facile à dire, si difficile à faire.

* Bon, en sachant que je me ridiculise depuis le début. Il faut trouver un moyen simple et efficace pour gagner, de toute façon je n'aie rien à perdre ! Elle peut stopper les kunaïs en vol, contrer mon raiton et annuler mon genjutsu, donc aucune technique de mon répertoire ne sera pas efficace contre elle. Par conséquent j'ai plus beaucoup de solutions, je ne peux pas foncer sur elle comme un abrutit enfin quoi que...*

Sa tête lui fit mal, comme à chaque fois qu’il avait une idée, celle si sera la dernière. Il se releva et regarda le ciel, la nuit était déjà bien installée et ça serait surement la dernière attaque. Lorsqu’il se stabilisa il sentit des douleurs provenant de tout son corps, car au final il avait subi une partie du choc des explosions lors de l’attaque précédente. Il fit semblant de ne pas souffrir et se prépara à attaquer de nouveau, il prit un objet dans sa poche et parla à Kaleïs :

« Il se fait tard cette attaque sera la dernière, je gagnerai »

Il jeta l’objet au sol, une bombe fumigène. Elle explosa, les deux ninjas ne voyaient plus rien bien qu’ils avaient mémorisé la position de chacun. Le gennin savait qu’elle resterai au même endroit, il créa des clones inconsistants qui se lancèrent à l’assaut. Ne sachant pas qui étaient le vrai elle sera obligée de se défendre, la multitude de clone l’attaqua. Il se calqua à un clone qui l’attaqua de face, elle riposta avec un coup droit. Il profita de l’occasion avec sa main gauche bloqua son bras droit et lui donna un coup de poing dans la figure, pensant quelle chancelante il enchaîna avec un coup de pied dans le ventre dans le but de la faire reculer de deux pas. Il n’avait pas fini il fit un mudra et lança sa technique fétiche sur son ventre pour finir le travail ! Espérons qu’il réussisse !

« Raiton : Kumetaï !!!!! »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeSam 21 Juil 2012 - 14:51





.:I Dénouement. I:.



"O Prince de l'exil, à qui l'on a fait du tort,
Et qui, vaincu, toujours te redresses plus fort,

O Satan, prends pitié de ma longue misère!

Toi qui sais tout, grand roi des choses souterraines,
Guérisseur familier des angoisses humaines,"


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] 430919mSanstitre

Sakaime supporta la contre-attaque sans broncher, grimaçant légèrement lorsque le choc de ses parchemins explosifs l’atteignit aussi. Hé oui, quand on utilise des techniques ou des objets à gros dégâts, il faut apprendre à faire attention de ne pas se mettre soi-même en danger… Mais à vrai dire, contre un ninja d’un niveau beaucoup plus élevé que lui, comme je l’étais, il n’avait pas tellement le choix et était obligé de prendre des risques. Au moins ça me montrait qu’il n’hésitait pas à pousser ses limites pour essayer d’avoir un résultat. Cette démonstration de volonté me fit même hésiter à encaisser une partie de sa prochaine attaque afin qu’il pense avoir réussi à me toucher mais je me dis que ce n’était pas la meilleure façon de l’encourager. A quoi bon, il venait de constater la différence de niveau et décèlerait sans peine toute supercherie de ma part. Esquissant un léger sourire quand je le vis se remettre debout après qu’il eut élaboré silencieusement une stratégie, je restai immobile et attendis patiemment. Evidemment, dans un combat réel j’aurais profité de ce moment de faiblesse pour lui donner le coup de grâce mais autant dire que ce serait dommage de gâcher un tel potentiel. Certes, encore sous-jacent mais j’avais toujours eu un faible pour les détenteurs du raiton. C’était une affinité si belle… Quand je l’avais découverte, j’avais ressenti une joie sans pareil.

« C’est parce qu’elle fait beaucoup de dégâts avec classe !
Et que tu aimes bien la couleur bleuté ?
Non, juste qu’elle est extrêmement imprévisible tout en restant maniable…
Tu aimes le déséquilibre, toi…
Tu devrais le savoir, depuis le temps… »

Sa voix résonnant dans la nuit noire, il décida qu’il était temps d’arrêter après sa prochaine action et qu’il gagnerait. C’était amusant… Mais si son attaque n’était pas à la hauteur de mes attentes, effectivement, il n’aurait pas d’autres choix que de s’arrêter car je lui briserais très certainement un os ou deux en contrepartie. Il ne fallait pas rigoler, tout de même… Mais à savoir s’il allait gagner, excellente question. Je m’étais imposée cette nouvelle règle mais je savais qu’un genin aurait beaucoup de mal à me faire reculer de deux pas… Voire impossible. Un pas, à la limite, mais en se concentrant bien, ça serait compliqué. Afin d’éviter de gâcher cette dernière action, je décidai de le laisser aller jusqu’au bout sans le bloquer dès le premier mouvement.
Sortant rapidement un objet de sa poche, je le vis jeter au sol un objet et mon sourire s’agrandit quand je vis une bombe fumigène. Il ne le savait pas, d’où son action, mais étant un ninja senseur, voir m’importait peu. Fermant les yeux, mes autres sens s’accrurent donc avec netteté. Je n’avais pas le choix car si je gardais les yeux ouverts, je serai obligée de riposter puisque je n’y voyais rien hors je ne voulais pas le blesser gravement. Il pouvait être fier de m’avoir fait enclencher malgré lui cette technique…

Bon début… Lâchais-je dans le fracas de la bombe.

Des coquilles sans vie se jetèrent alors sur moi, dépourvus de symptômes d’existence. Mortes, sans même le bruit d’un battement de cœur, sans même une respiration réelle, je me contentai de les écarter nonchalamment, déclenchant les petits ‘’pop’’ synonymes de leur disparition et me contentai de surveiller l’avancée du véritable adversaire. L’air se froissant sous le passage de son poing, je tournai légèrement la tête, laissant son bras passer à quelques millimètres de ma peau et levai ma main droite pour le repousser avant de retenir mon geste. Non, je voulais le laisser aller jusqu’au bout. Me dégageant de sa prise au moment où je pivotai à nouveau pour esquiver son coup de pied, je sentis plus que je n’entendis le crépitement de sa technique raiton préféré.
Modifiant mes appuis, je bloquai son attaque de la même façon que je l’avais bloquée la première fois. Le repoussant en arrière pour qui s’écarte de quelques mètres, je secouai l’air devant moi en rouvrant les yeux. Que de poussières…

Et bien, c’était fort distrayant tout ça.

Baissant les yeux au sol, je retins l’ombre d’un sourire. En modifiant mes appuis, j’avais reculé légèrement mon pied arrière ce qui équivalait, on va dire, à un petit pas. Un très bon début pour un genin… Kumo ne possédait pas de ninjas très gradés mais le potentiel se cachant dans ses membres était toujours intéressant. Après Romero, Lyra, Okami, Kaburagi et Seijitsu, il promettait de rejoindre la liste de ceux qui deviendraient par la suite l’élite de l’élite de la nation de la foudre. Encore que, peut-être que tout comme Romero il saurait faite preuve de discernement et me suivrait lors de ma prochaine désertion…
Epoussetant mes vêtements tandis qu’il se remettait droit, je compris qu’à son maintien il avait du se fêler une côte, au moins. Il avait de la chance, j’avais récemment appris une nouvelle technique de guérison, la précédente étant trop douloureuse malgré ses effets.

Tu t’es bien débrouillé pour un jeune genin inexpérimenté…. Commentais-je avant de m’avancer vers lui. Me faire reculer d’un pas, tu peux en être fier…

« Oui mais si tu avais riposté…
Là n’était pas le but de cet entrainement…
Oui mais tout de même ! »

Posant une main sur son torse, une lumière bleutée jaillit entre mes doigts et soigna ses blessures les plus importantes. Les autres égratignures lui serviraient à s’endurcir un peu même si la douleur devait être supportable malgré tout.
Me redressant, je lui indiquai qu’il devait aller se reposer, le soleil se levant dans quelques heures. Le reste de la nuit se passa sans embuche, sans qu’un brigand ne vienne nous interrompre ce moment de repos. Peut-être que le ciel avait décidé qu’il avait mérité de dormir un peu…

Six heures plus tard, nous prîmes une légère collation avant de repartir en marche. Il semblait plutôt bien portant malgré le combat de la veille et je ne m’inquiétai donc pas d’hâter le pas et d’imposer un rythme rapide. Lui accordant quelques rares pauses en dehors de celle du midi, ce ne fut qu’en fin de journée qu’enfin nous arrivâmes à destination.
Sur une terrasse naturelle le vert de la nature nous entourait. Des plantes en tout genre s’étendaient sur des mètres et de mètres et je me grattai légèrement la tête, perplexe. Je n’étais pas mauvaise en botanique, mais pour le coup… Il fallait dire que je n’y comprenais rien. Me retournant vers Sakaime, j’haussai légèrement les épaules.

Regarde donc ce qu’il te faut et cueille-les, j’aimerai être de retour avant deux jours.

« Tu comptes le ramener sur le Tora ?
Oui, je fais toujours ça. Vu qu’on a fait l’aller, à quoi bon refaire le retour. »

Et patiemment, je m’assis sur un rocher avant de sortir mon arme afin de vérifier qu’elle était toujours en bon état. Sans plus faire attention au reste, j’attendis qu’il termine ce pourquoi il était venu…

[clôture ce rp et va demander tes points =) ]




Sakaime Kaimetsu
 ~ Genin de Kumo ~
Sakaime Kaimetsu ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 49
▌Age : 28
▌Inscription : 30/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 11 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Left_bar_bleue47/2000Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Empty_bar_bleue  (47/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitimeDim 22 Juil 2012 - 11:45

Le dernier acte d'une pièce en trois parties. La dernière attaque, bien sûr elle était vouée à l'échec la tactique qu'il avait choisie de mettre en oeuvre était trop simpliste pour l'expérimenté junnin se fasse prendre. Surtout si elle était lui de c'est shinobi sensoriel, qui malgré le fait que la bombe fumigène lui cache ses yeux cela lui permettait de déclencher des jutsus de repérage un peu comme celui que possède Sakaime, mais ça serait une insulte de comparer le niveau de leur technique Entre un bambin et une personne aguerrie cela ne faisait aucun doute depuis le début il n'avait même pas tenue la comparaison. Il avait existé juste, car son adversaire lui avait laissé l'initiative d'attaquer en contrant seulement ses attaques, au final dans un combat réel le gennin aurait vraiment très mal joué le coup ! Il aurait dévoilé son petit panel de technique et il aurait juste appris que son opposante possédait le kekkai genkai du fer, le kinton sans connaître une seule technique. Qu'est-ce qu'il était faible du moins pour l'instant ! Mais il y avait une chose qui cloché, d'anormal chez cette personne. Elle possédait une affinité combinée et elle n'était même pas dans les forces spéciales ? Bizarre, bizarre pourtant elle n'avait rien montrée d'impressionnant, or sa crevait les yeux qu'elles n'utilisaient pas son potentiel maximum. Ce qui était un peu vexant, car quitte à ne pas exister il aurait préféré la combattre à son plein potentiel. Ce qui démontre aussi une anormalité, mais qui est vraiment cette femme ?

L'attaque continuait son cours et comme par hasard elle ne fut en aucun cas surprise au moment de l'intervention du jeune homme. Cela voulait donc dire que la Kaleïs devait sans être un ninja senseur, quelle plaie. Lui qui avait espéré la faire reculer de quelques pas, espoir vain ! Coups après coups elle bloqua ses attaques comme si de l'eau voulait s'attaquer à un rocher sans le phénomène de corrosion. Se fut par conséquent une perte de temps, elle avait tout deviné ou en tout cas l'avais fait croire... Tout en ajustant une petite remarqua ironique sur l'amusement de la situation qui était pour elle un petit jeu d'enfant au bac à sable elle bloqua le raiton comme lors du premier acte maudit kinton ! Pour vaincre ce kekkai genkai il devait soit devenir un maître du katon ou encore posséder son propre kekkai, mais oui c'est le cousin d'un certain Darui au ranton... Enfin bref, aujourd'hui il n'était vraiment pas de taille, il fut expulsé comme une mouche à plusieurs mètres. Se relevant il sentit une douleur à une côte fêler peut-être ? Rien de grâve, mais il fallait qu'il reçoive quelques soins tout de même La pièce toucha à sa fin mais avant le salut des artistes il y avait l'épilogue. Quelques petits mots du chef de la mission. Rien de vraiment important, soit disant qu'il c'était bien débrouillé, qu'il avait fait la moitié du chemin, quand elle changea ses appuie pour le contrer il la fait reculer d'un pas sur deux. Une demi-victoire, mais Sakaime qui aime les proverbes lui répondit simplement :

« Seule la victoire est belle ! J’ai réussi à vous faire reculer d’un pas certes, mais j’avouerai que vous êtes bizarre, votre niveau est clairement au-dessus de celui de junnin… Ancienne des forces spéciales non vous êtes trop jeune pour, vous y serez encore, reste la solution que l’administration ne vous apprécie pas du tout pour vous monter de rang »

Une petite dose d'ironie, pour cacher l'autre solution qui ne devrait pas être dites tant qu'il reste seul avec elle. La possibilité de l'espionnage, il espérait pour lui que ce n'était pas le cas sinon il serait dans une position extrêmement délicate. La niveau supérieure lui sourit, elle devait avoir deviné ce que le jeune homme insinuait, mais ne dit rien, elle vint seulement le soigner. En plus d'avoir un kekkai genkai, d'être adepte au genjutsu, d'être une ninja sensorielle elle possède aussi des techniques de médecine ! Impressionnant, car être un shinobi médical montre la grande maitrise du chakra dont elle fait part, un redoutable adversaire Après quelques instants, la douleur disparue elle ne prêta guère attention aux blessures minimes et elle avait bien raison ce n'est que de la broutille. Elle le laissa se reposer, ce qu'il accepta la nuit se passa sans aucune embuche et le lendemain c'était partie pour une nouvelle journée de marche. Sur un rythme rapide avec quelques poses le soleil commençait à décliner ils arrivèrent enfin à destination.

Comme il s’attendait elle lui laissa le soin de la recherche des plantes, elles étaient petites et de couleurs bleus. Kaleïs s’assit sur un rocher et le jeune homme parti à la recherche de ses plantes, fort heureusement pour lui il n’y avait pas de plantes caméléons dans les parages. Elles étaient 200 mètres plus bas sur le lit d’une rivière. Lui alla à la lisière d’une forêt commencer ses recherches et au bout d’un bon quart d’heure il les trouva enfin. Remplissant son sac, il alla à la recherche d’autres herbes nécessaires pour le remède. Une demi-heure plus tard quand il eut tout récupéré il retourna voir son sensei.

« C’est bon nous pouvons y aller »

Et ils prirent le chemin du retour direction le village des nuages, la mission était enfin finis.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs] Icon_minitime


Deux ans après mission de rang C [PV Kaleïs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Grandes montagnes-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser