Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le Deal du moment :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay ...
Voir le deal
10.80 €

Partagez

Avant le sang, la discussion [pv Kande]

InvitéInvité
MessageSujet: Avant le sang, la discussion [pv Kande] Avant le sang, la discussion [pv Kande] Icon_minitimeVen 12 Aoû 2011 - 15:06

« Le calme avant la tempête !»



La journée est plutôt calme à Kiri, je la trouve même trop calme. Pas grand-chose à faire, pour une fois, ce qui est assez rare, pour métier le fait d’être souligner. Je n’ai aucune envie en particulier, que ce soit aller m’entrainer, aller voir au palais de maitre Mizukage, ou encore m’occuper de genins. Je crois que je vais simplement me promener. Moi qui en temps normal, me plain dès lors, qu’il n’y a pas d’action, je me dis que finalement, ce n’est pas forcément quelque chose de mal. Je crois que je me suis déjà habitué à un rythme de mission assez rapide. Mais bon, je vais bien réussir à m’occuper, après tout, ce n’est pas la première journée ainsi, ni sans doute la dernière donc bon. Autant trouver une activité qui va me prendre un maximum de temps. Pourquoi ne pas aller voir des amis ? Avec un peu de chance, Kenjin ou Komachi serons là. A voir.

Je me rends en premier vers la maison de mon vieil ami, mais ses parents m’apprennent qu’il est en mission actuellement. Bon ce n’est pas grave, il reste encore la fille de notre équipe. Je croise discrètement les doigts et me dirige vers son lieu de résidence. Bon cette fois, ses parents ne me disent pas qu’elle est absente. En même temps, ils ne me disent rien. La raison ? Tout simplement qu’il ne semble y avoir personne de présent dans la maison. Je patiente dix minutes devant la porte, puis finalement, je retourne vers le centre-ville, d’un pas léger et lent. De toute façon, rien ne presse, alors pourquoi adopter une marche rapide ? Je n’ai pas grand-chose sur moi, n’étant pas en mission, mon sabre est dans ma chambre, tout comme ma sacoche avec mes outils ninjas. Sur moi, niveau armement, je n’ai que deux choses assez simple dans le genre arme. Tout simplement poing gauche et droite.

Heureusement qu’il n’y a, du mois normalement, aucune raison ni risque, que je sois attaqué, de manière assez sérieuse, en pleine rue du village caché de la Brume. Donc pourquoi errer à l’ennuie, armé des pieds à la tête ? Généralement, si je suis dans Kiri avec mes armes de métal, c’est que je suis en mission, ou en entrainement, mais rarement quand je suis en repos. Le soleil tente de pénètre à travers les épais nuages présent, souvent signe d’une averse proche, bien qu’aucune goute ne viennent déranger le sol du village. Bien que ça risque à chaque instant de nous arroser. Pas comme si on n’y est pas habitués non plus. J’avance sans plus trop faire attention, j’arrive alors dans un coin tranquille du centre-ville. Je prends place sur l’un des bancs de la place. Je ne plus alors attention à ce qui m’entoure, je plonge avec douceur mes yeux sur le ciel, tout comme je plonge dans mes pensées les plus diverses qui soit.




Codage by Hana Lyoko / Akari Hasegawa
InvitéInvité
MessageSujet: Retour au pays Avant le sang, la discussion [pv Kande] Icon_minitimeVen 12 Aoû 2011 - 17:30

Retour au pays

_________________________________________________


Nuageux, très nuageux...Il va surement pleuvoir d'ici peu. Il faut que je me dépêche de rentrer à Kiri ou c'est la douche assurée. Autant éviter de tomber malade avant de reprendre le travail. Contrairement à Suna d'où je reviens, climat chaud et aride, il est difficile de se réhabituer au climat du pays caché de l'eau. J’avais froid c’est pourquoi je me suis emmitouflée sous un gros poncho.

Pendant la marche je repensais à mon voyage à Suna, regardant vaguement mon chemin, à moitié envoûtée par l'odeur de la forêt humide et les quelques rayons de soleil qui perçaient les épais nuages. J'étais en congés et j'avais décidé de partir voir mon frère qui effectuait une formation dans le bâtiment (après avoir entendu des rumeurs d'un architecte renommé de Suna). Il avait changé mon frérot! Voilà huit mois qu'il est parti et il n'a même pas pris le temps de se raser alors que je l'avais prévenu de mon arrivée par le biais d'Azul. Des retrouvailles chaleureuses, voilà qui remonte le moral, après quelques évènements difficiles dû à la guerre. J’ai remarqué qu’à l’intérieur des terres de Kiri l’atmosphère se faisait bien calme. Mon frère était contre à ce que je reparte seule en vu de la situation de guerre de Kiri qu’il apprit depuis Suna, mais Azul mon faucon est avec moi, il surveille depuis le ciel en cas de mouvement et je m’étais armée jusqu’aux dents. Mais ils ne m’auront pas été utiles.

Je les vois au loin, voilà les remparts, Kiri me voilà! Mais quelques gouttes se font sentir déjà, pas question de ralentir, au contraire la pluie tombe vite ici, mieux vaut accélérer le pas.
Après une traversée express de la ville sous la pluie torrentielle je me retrouve enfin chez moi, dans la forêt opposée. Je vis des traces de pas fraîches dans la terre molle juste à l'entrée, mes parents seraient-ils déjà rentrés? A l'intérieur je redécouvris le bonheur de ressentir le bois de chêne de la maison. Je me séchai les cheveux et me débarrassai de mes armes et de mon sac. Puis me laissai tombée sur mon lit. Mon ventre me parla ensuite, pourquoi ne pas manger quelque chose, mais il n'y avait rien dans le frigo. Dans ce cas direction centre ville, avec de la chance je croiserais quelques uns de mes camarades.

La pluie s’était arrêtée un moment. Dans la ville je fus guidée par les succulentes odeurs de chez Hikromi Zitso, le meilleur restaurant de Kiri, réputé pour ses brochettes légendaires. J’avais une faim de loup et ces parfums me mettaient l’eau à la bouche, pas de détour possible, direction Hikromi Zitso !!
Sur la route de la librairie avant le restaurant, je vis Kaiza assit sur un banc, j’ai de la chance en effet car ces derniers temps j’ai reçu quelques lettres d’amis me racontant leurs missions sans avoir beaucoup de temps pour eux. Je le surpris donc à ses pensées :

« Kaiza contente de te revoir, tu m’as l’air pensif. Dis-moi tout va bien ? »

[i][b][u]

________________________________________________
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avant le sang, la discussion [pv Kande] Avant le sang, la discussion [pv Kande] Icon_minitimeSam 13 Aoû 2011 - 14:43

« A l'aube de la guerre!»



Parfois, il m’arrive de vouloir me réveiller dans un monde tout autre. De pouvoir ouvrir les yeux sur la paix, non pas sur une nouvelle bataille en préparation. Il y a un temps pour tout et tout a son temps. Le temps de vie d’un ninja peut se résumer en plusieurs choses. La plus commune et triste, restera toujours néanmoins la mort. Nous la distribuons, façons de parler, ou nous la recevons, mais jamais elle ne nous oublie. Rien ne peut nous faire changer de route, car au final, la faucheuse nous prendra tous. Nous autres ninjas, luttons contre elle d’une certaine façon. Notre but étant de protéger des conflits nos concitoyens qui ne sont pas shinobis et ne peuvent pas, du moins chaque fois, à chaque agression, se défendre seul. Je suis dans mes pensées sombres, mais comment m’en vouloir ? Nous partons au combat bientôt. Malgré la discussion avec maitre Mizukage au sommet de la tour hier soir, je ne peux m’empêcher, au fond de moi-même d’être un minimum inquiet. Les combats seront sans doute terribles, il va y avoir des morts dans les deux camps. J’espère ne pas en faire partit évidement, mais aussi mes chers amis.

Doucement j’éveille mes yeux sur la vue d’un ciel toujours aussi sombre que notre venir. J’ai beau dire ce que je veux, penser que me morfondre sur le futur ne changera rien, je ne peux pas m’y empêcher. J’entends une voix, je baisse le visage pour croiser alors celui d’une amie. Mademoiselle Asuri Kande. Revenu sans doute depuis peu du village caché du sable. Au moins, elle a pu profiter d’un peu de repos loin des tensions actuelles. Un long séjour d’un mois, loin de Kiri et de la future guerre. Il est de mon devoir, en tant que senpai, de la tenir au courant. J’espère simplement, qu’elle ne va pas vouloir participer au combat, mais plutôt rester ici, à la protection du village caché de la Brume. Je sais que mon amie est douée, nous nous connaissons depuis assez longtemps. La seule différence entre nous ? Mise à part ce qui est assez évidement, du genre c’est une fille, je suis un gars etc… L’expérience, j’ai accomplis davantage de mission qu’elle, de ce fait j’en ai un peu plus. Ce n’est pas en soi grand-chose, mais j’ai pris l’habitude de l’entendre me dire senpai, que voulez-vous ? Je réponds.


Non, en ce moment peu de chose vont dans le bon sens. La guerre mon amie, voilà ce pourquoi nous allons partir sous peu. Le temps que le conseil réagisse. Nous allons nous rendre au pays du feu pour combattre les forces du village caché de la feuille. Je ne sais pas dans quel état je reviendrai, mais toi, toi ma chère amie, je te le demande en tant que senpai, mais aussi en tant que compagnon. Ne va pas au combat. Reste au village. Il faut que certains parmi nos ninjas prometteur soit ici, pour défendre en cas d’éventuel attaque. Promet le moi Kande-chan. Sinon, alors ton séjour à Suna ? Pas trop ennuyant et chaud de vivre un peu dans le désert ? J’y suis allé une fois pour une mission, dommage de ne pas t’y avoir croisée. Tu me connais, la mission avant tout. Je ne pouvais pas me permettre d’aller en promenade, alors que j’avais un objectif bien précis à accomplir.



Codage by Hana Lyoko / Akari Hasegawa
InvitéInvité
MessageSujet: Anxiété et détermination Avant le sang, la discussion [pv Kande] Icon_minitimeDim 14 Aoû 2011 - 1:28


~ Anxiété et détermination ~

_________________________________________


Ses mots me ramenèrent rapidement sur terre. La guerre, voilà qui confirme mes dernières nouvelles. On allait réellement y faire face, du moins ceux qui partent confronter l'ennemi directement, des amis, des senpaï...Kaiza. Nous y voilà à cette période de guerre qui nous aura déjà fait tant de peur avant même quelle ne commence à éclater. Des rumeurs, des menaces, des tentatives d'attaque, des voyageurs inconnus, des rôdeurs... Cette atmosphère pesante qui perturbe sérieusement le quotidien de tous. La paix est un bijou auquel il faut y mettre le prix, ici des vies. Je n'ai encore jamais vu l'image de la guerre et j'aurais espéré ne jamais la rencontrer. La peur de perdre mes amis me serre le ventre. Kaiza ne veut pas que je parte d'ici et pourtant, je crois bien être en position de lui faire une promesse à laquelle je ne tiendrais pas. On a besoin de moi au pays mais une force, qui est celle de l'amitié, me dis de ne pas les laisser à découvert. Certe mon niveau n'est pas de taille à supporter un tel conflit, niveau technique c'est vrai j'ai du chemin à parcourir encore, mais aussi moral. Comment réagirais-je face à cette image de violence, de tristesse, de blessés et de morts sans doute. De plus que mon état émotionnel est dangereux, et que les entrainement non pas donné suite à cause de mon congé. Si jamais ma double personnalité refais surface je risquerais aussi de m'en prendre à mes amis. Kaiza a peut être raison finalement, vaudrait peut être mieux rester ici. Mais le cas est le même si des attaques surgissent dans le secteur et ses environs, les risques sont les mêmes, et mon changement pourrait être fatal à beaucoup de villageois. Mon état propre me préoccupe tellement, et pourtant...ici ou là-bas qu'est-ce que ça change. Une stratégie est de mise, pourquoi pas en parler au lieu de me torturer dans mes pensées.

Après quelques mots échangés, c'est l'appel du ventre qui devint notre première préoccupation. Bien que Kaiza n'avait pas tellement d'appétit à force de penser à ce qui l'attend lui et ses camarades, mais les brochettes ne se refuses pas. Autant profiter du calme et des bonnes choses de la vie, pendant qu'il en est encore temps. Et puis plus les fabuleuses odeurs de brochettes venaient nous taquiner les narines, plus l'appétit nous impatienta. L'état de nos assiettes bien garnies en illustrait bien l'ampleur. Cependant, même après ces merveilles de la gastronomie, je ne pu revenir sur le sujet précédent et ainsi faire part de mes intentions à Kaiza, ou du moins seulement celles dont je veux qu'il soit au courant. En tout les cas, il est hors de question que je laisse mes amis risquer leur vie sans y apporter ma contribution.

Um...Kaiza, je sais que je t'ai promis de pas y prendre part à ces combats, j'apprécie que mon sort te préoccupe, mais réfléchi, comme tu le sais mon état médical est préoccupant quand je fais face à de fortes émotions. Et la technique n'est pas si compliquée pour me ramener à mon état initial, mais un niveau comme le tiens est toutefois nécessaire. Pourquoi ne pas partir avec vous en ayant l'assurance que je n'extermine pas moi même les villageois si je peux dire, c'est exagéré je sais mais ma crainte y va de se sens. Je dois rester avec des shinobis de bon niveau, sans quoi je risquerais de me perdre, et de m'en prendre à tout le monde sans exception. Si je pars me battre, mon chakra sera moins important et le risque est moindre. Même si je risque ma vie moi aussi, je serais au moins rassurée de ne pas m'en prendre à la votre, le chemin de la paix dépend de toi Kaiza et de tes compagnons et non d'un obstacle tel que moi. Il faudra que j'en informe notre Mizukage d'ailleurs. Elle doit être bien préoccupée en ce moment même.

__________________________________________


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avant le sang, la discussion [pv Kande] Avant le sang, la discussion [pv Kande] Icon_minitimeDim 14 Aoû 2011 - 10:41

« Qui a dit brochettes ?»



Je sais comment est Kande, je la connais depuis assez longtemps pour savoir qu’elle va être partagée. Oui, car avec son secret, le fait d’être plongé au cœur du combat à Konoha, ne va pas être une chose facile à vivre pour elle, car si son autre coté prend le contrôle, il y a bien des risques qu’elle ne cause de dommages à nos compagnons, tout autant qu’aux ninjas du camp ennemi. Ce n’est pas une chose qu’elle contrôle selon la situation, les émotions de la guerre, lorsqu’on combat n’est pas forcément facile à supporter. Je ne sous-entends pas qu’elle n’est pas capable de résister, qu’elle est faible ou je ne sais encore, bien au contraire. Kande possède en elle une certaine force. Après tout, elle est assez polyvalente comme kunoichi. La jeune femme utilise l’art du corps à corps, le taijutsu, celui de plonger l’adversaire dans des illusions, le genjutsu et pour finir, le plus commun et basique pour les ninjas, le ninjutsu, avec pour affinité celle du vent, le fuuton. Pour faire encore plus simple dans la description de ses capacités, Kande peut causer des dommages en combat rapproché, en combat à mi-distance, mais aussi à longue. D’un certain point de vue, elle est plus utile au combat que moi, vu sa capacité à s’adapter selon le combattant qui lui fait face. D’accords nous ne sommes pas pareil, car je suis un ninja médecin en ce qui me concerne, donc oui je n’ai pas ses spécialités.

J’attends de voir ce qu’elle va me dire, alors que lentement, je sens l’odeur du proche restaurant qui viens titiller mes narines, comme pour m’envouter et me faire comprendre de venir. Ce n’est pas comme si, il s’agit de n’importe quel des restaurants du village de la Brume. Non là c’est simplement le meilleur selon moi. Les brochettes qu’on y sert sont sublime, un gout parfait, vraiment très bonne. Jamais un repas ne m’a déçu à cette enseigne. Quand j’y repense, c’est là que nous allions à l’époque, avec maitre Ookii pour les repas d’après-mission. Depuis, chaque fois que je reviens d’une mission, qu’importe son rang ou en quoi elle consiste, je m’offre un petit diner dans ce fameux restau. Pour comparer avec d’autres de village différent, on peut dire que notre échoppe de brochette Hikromi Zitso, est l’équivalent niveau qualité des services et plats, des ramens d’Ichiraku au village caché de la feuille. Pour ce qui est de Suna, ou bien encore Kumo, je suis bien incapable d’en citer. Je suis déjà allé au village du sable, mais pas pour un repas. Pour ce qui est du village des nuages, je ne m’y suis jamais rendu, donc ça va être dur de parler d’une bonne enseigne là-bas. Je l’écoute attentivement, elle confirme ce que j’ai pensé un peu plus tôt. Les fortes émotions peuvent avec elle, être à double tranchant. Sa perte de contrôle possible n’est pas comme la mienne, bien différente, mais tous les deux ne sont pas à vivre.


Ma chère amie, comme toujours tes paroles sont pleines de bon sens et d’une certaine sagesse. Cependant, il y a tant de ninjas de valeurs, qui vont rester au village pour le protéger sin nécessaire. Crois-moi, tu dois en faire partit. Et puis si tu me suis au combat, qui va pouvoir prendre en charge la future génération ? Pendant mon absence, je tiens à ce que tu t’occupes des jeunes étudiants à qui je rends parfois visite. Tu dois pouvoir le faire non ? Tu n’es pas n’importe qui Kande-chan. Si tu veux, on peut aller prendre des brochettes et revenir en parler ?


Codage by Hana Lyoko / Akari Hasegawa
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Avant le sang, la discussion [pv Kande] Avant le sang, la discussion [pv Kande] Icon_minitime


Avant le sang, la discussion [pv Kande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kande Asuri
» Kande Asuri (fini)
» Du sang... Des fleurs... La mort en couleurs...
» Discussion au sommet. [Pv Kale']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Missions et RPs-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser